Les années 20

 

1922-23 : Cap'taine Gaston 

Et si on jouait au football maintenant...

"La Fédération Française de Football (F.F.F.) fondée en 1921 et reconnue d'utilité publique par le décret du 04/12/22 a pour objet d'organiser, de développer et de contrôler la pratique du football"

Tout le monde a bien connu ces grands joueurs brésiliens : DIDI, VAVA etc.

A Rosières, on avait DADAT (de son prénom Gaston) et qui fut le premier capitaine de l'équipe de football.


 

1923-24 : 12 contre 11, c'est plus facile ! 

Le 27 janvier 1924 fut sans doute l'un des tout premiers matches de football de l' USR avant de subir une lourde défaite contre l' US Issoudun 15-0 (un score de rugby !) le 2 mars 1924.

 
 

Un de trop !

Lors de la rencontre contre UA Chârost du 30 mars 1924 ; mi-temps 0-0, Chârost fut disqualifié en deuxième mi-temps pour avoir fait jouer douze joueurs en même temps !

 

Matches contre l' U. S. O. Florentaise

 
 
 

1924-25 : Le premier patronage... 

En 22 février 1925, Sainte-Marie sera le premier patronage rencontré et par la suite Saint-Bonnet, Saint-François...

 
 

1925-26 : On jouait « au trou du balais »

Les Usines de Rosières avaient mis à disposition pour les footballeurs un immense champ situé en bordure du Cher, au lieu dit « Trou des balais » : Stade du Pont-Jacquier.

 
 

La Berrichonne de Châteauroux au stade du Pont Jacquier

Pour cette rencontre de championnat du Berry 3ème série du 15 novembre 1925, Rosières disposa de la Berrichonne de Châteauroux (1) 1-0. Certainement l'une des rares victoires contre l'équipe première de la Berrichonne de Châteauroux (à l'époque le plus grand club castelroussin était l'AS Châteauroux qui fusionnera en 1935 ...avec la Berrichonne de Châteauroux).

 
 

1926-27 : La bicyclette pour s'échauffer

Le chemin de fer économique (bicyclette) était utilisé le plus souvent possible pour les déplacements dans le département. Le voyage de Charost (environ 16 km) en 1927 prenait l'allure d'une véritable expédition : départ 9h de la gare de Rosières avec « musettes » pour les équipements et les « casse-croûte », retour vers 19h30. Et tous étaient contents !...

 

1927-28 : Mauvais perdant

Lors de ce match entre le CS Mehun - U.S.R. (le 26 février 1928) comptant pour le challenge PROUDHON et alors qu'il était mené au score, l'U.S.R. préféra quitter le terrain... En espérant que le match soit rejoué !

 
 

1928-29 : Trop c'est trop !

Pour le challenge PROUDHON, U.S Rosières termina première mais sera reléguée à la troisième place après une réclamation recevable de Châteauneuf (Rosières jouait avec quatre étrangers lors de la rencontre Rosières-Châteauneuf 1-0 !)

Extrait du règlement du Challenge PROUDHON : Les clubs ne pourront faire jouer plus de 3 joueurs étrangers...