Les années 80

 
 

1979-80 : Argent content

Dans ce championnat où le verdict se joua lors de la dernière journée (ES Moulon ira gagner à Beffes 3-2), l'US Rosières décevra quelque peu ses supporters avec cette modeste 9ème place...

Classement final 1ère division :

  1. ES Moulon 55 points
  2. SC Beffes 52 points
  3. CS Foëcy 49 points
  4. CS Argent 49 points
  5. AS Jouet 48 points
  6. Etoile Portugaise 47 points
  7. Gazelec 45 points
  8. SC Saint-Amand 43 points
  9. U.S.Rosières 42 points, 7 Victoires - 7 Nuls - 8 Défaites (29p, 32c)
  10. SC Châteauneuf s/ Cher 37 points
  11. RC Lunery 34 points
  12. Stade Vierzon 27 points

Elle misa donc sur la Coupe du Cher chère à son cœur.

En ce jour de Pâques, elle alla chercher sa qualification à Vierzon (ce n'était pas une sinécure au départ !) CAJO (Promotion de Ligue) - U.S.R. (1ère division) 1-2 en 1/8 finale. 

Quart finale de Coupe du Cher, le 20 avril 1980 U.S.R. - CS Argent (1ère division) 0-2 (0-1) Arbitre M. Gailllochon.

L'U.S.R. pensait rééditer la performance de l'année précédente d'autant plus qu'il recevait une équipe du même rang. Il n'en fut rien et Argent était très content de repartir avec la qualification en poche.

Buts : Lebeurre (31e) et Garcia (65e).

Temps nuageux, public nombreux, terrain sec et dur.
Le match débute à 100 à l'heure et Rosières qui joue sur son terrain bénéficie de l'appui de ses supporters et domine le premier quart d'heure. A la 31ème minute, Argent ouvre le score par Lebeurre, sur un mauvais renvoi de la défense gênée par le soleil...

Ainsi Argent sort vainqueur de cette rencontre de Coupe et Rosières n'aura rien à se reprocher, ayant tout essayé pour inverser le score.

Rideau baissé

Le dimanche suivant, la saison s'achevait par un derby sans passion...


 
 

1980-81 : En ce premier tour des législatives, ils s'abstiendront !

Gérard BEUNACHE est le nouvel entraîneur seniors-juniors.

Président : Jean PICHONNAT, secrétaire : Jean-Marie SADY et trésorier : Michel GENNETEAU


Un pénalty tiré ...trois fois de suite

Le dimanche 21 décembre 1980, l'US Rosières recevait la meilleure et invaincue équipe de ce championnat de 1ère division du Cher:  l'AC Portugais de Bourges. Les visiteurs auraient pu égaliser sur un pénalty ...mais tiré trois fois , il sera arrêté par Alain Delancray...Pour la première fois de l'année, les portugais prirent une bûche.

Le boycott

Il n'est pas nécessaire d'incriminer qui que ce soit dans cette histoire ancienne (question de licences envoyées hors délai ...) mais tous les clubs de 1 ère division (sauf l'AC Portugais de Bourges) refuseront de jouer le match retour contre l'Etoile Portugaise de Vierzon. Lunery commencera ce boycott et l' USR le clôtura le 26 avril 1981 (jour d'élection législative).

Classement final de 1ère division :

  1. AC Portugais Bourges 61 points
  2. Etoile Portugaise Vierzon 59 points
  3. U.S. Rosières 50 points, 12 Victoires - 5 Nuls - 5 Défaites (42p,27c)
  4. AS Orval 45 points
  5. SC Châteauneuf 34 points
  6. RC Lunery 28 points

USR 3ème attaque et 3ème défense du championnat de 1ère division.

Comme l'année précédente, l'US Rosières sortit en quart de finale de la Coupe du Cher à Orval ...après avoir éliminé le Stade Vierzon qui évoluait en Promotion Honneur en huitième de finale !

Huitième de finale de Coupe du Cher (Le 4 avril 1981) U.S.R. - Stade Vierzon (Promotion Honneur) 2-1

Public nombreux, une très grosse surprise venait de Rosières, en effet le Stade Vierzon, club de Promotion Honneur était battu à la régulière. Rosières sort le Stade Vierzon. Une qualification méritée tant les divisionnaires bousculèrent la hiérarchie avec brio.

Buts : U.S.Rosières Baron (28e et 58e) et Stade Vierzon Goussailles.

Bilan pour la réserve

Pour la réserve, elle se comportera fort honorablement dans son championnat de 2ème division.

 
 

1981-82 : On en parle encore dans les chaumières

C'est toujours avec grand plaisir de (re)parler de cette saison 1981-82. Certes, on joua tous les week-ends de début septembre à fin mai y compris le 27 décembre et le 3 janvier mais quelles émotions indescriptibles restent en mémoire !

Quel automne ! Et la Coupe de France pour commencer

Des clubs hiérarchiquement supérieurs (Argenton s/ Creuse, la Gabatum de Levroux, Mer et Selles s/ Cher) passeront à la trappe, l'U.S.Rosières sera éliminée au 6ème tour de Coupe de France par l’I.N.F. Vichy où évoluait, entre autres, le futur international français et futur ballon d'Or Jean-Pierre Papin.

À noter aussi que lors du 4ème tour contre US Mer, un certain Alain Michel  (futur entraineur du FC Bourges) gardait les cages adverses.

 


Rosières a vaincu....le signe ind(r)ien !

Habituellement pas très heureux dans l'exercice des tirs au but , Rosières s'en sort , cette fois, avec le sourire. Serait-ce un signe !

Equipe à Argenton s/ Creuse au 1er tour de CF : Téléga, Hefka, Stempak, Pinoteau B et J , Delancray , Escudéro O et P, Gravière, Joaquim C, Di Nardo, Beunache       But: Carlos Joaquim

Les joueurs de 1ère division de Rosières ont produit une forte impression à Argenton s/Creuse (PL) en s'imposant au terme d'une partie alerte dont la seconde mi-temps fut cependant dominée par les locaux. A égalité au temps réglementaire (1-1), les 2 formations devaient se départager aux tirs au but et Rosières s'imposait par 5-4

A perdre son latin 

Pour ce second tour, la Gabatum venait confiante à Rosières, Levroux repartit déçu

Attention à un taureau blessé 

Menés 3-0 et piqués au vif, les espagnols d'Orléans se ruèrent à l'attaque mais la "Remontada " n'aura pas eu lieu en ce troisième tour !

Après les quarantièmes rugissants, la mer est redevenue calme...

Menés au score à la 42ème, les fondeurs vont dompter Mer (3 ème division nationale) et prendre le cap du 5ème tour de la coupe de France.

La fleur de sel pour ouvrir l'appétit 

L'appétit vient en mangeant , n'est-ce pas ! Après Mer, Selles s/Cher sera la deuxième équipe du Loir-et-Cher éliminée par les fondeurs.

 

...et l'eau de Vichy pour terminer le festin 

Pas de champagne pour ce tour! Il fallait bien que l'épopée se termine un jour.

Invitation pour le 6ème tour de Coupe de France ( 128 ème de finale) contre INF Vichy (3ème de division nationale) avec son attaquant vedette J.P.Papin.

 

Et quel printemps avec la Coupe du Cher pour finir

Stimulée par les succès de Coupe de France, l'USR se retrouvait aux portes de la finale. Une nouveauté cette saison, les clubs se rencontraient plus sur terrain neutre, mais par matchs « aller » et « retour » sur la demi-finale de Coupe de Cher.

Après avoir concédé le nul à domicile 3-3 à l'aller, l'USR créa la surprise sur les terres du CAJO de Vierzon 2-1.

 
 

Et voilà le grand rendez-vous de Séraucourt où Rosières sortira vainqueur face aux voisins et amis florentais (2-1), devant 3300 spectateurs payants, dans un match serré et indécis jusqu'à la fin.

 
 

1982-83 : Et si on rediscutait de la loi 14, Monsieur l'arbitre !

134 licenciés : 7 équipes et 20 dirigeants, 2 arbitres : P.Porcher et JM Sady.

Marc Ombredane a succédé à Jean Pichonnat dans le fauteuil de la présidence.

Jacky Pinoteau est le nouvel entraîneur des séniors.

Un match n'est jamais joué à l'avance 

Pour ce deuxième tour de Coupe de France, on ne donnait peu de chance de succès des locaux face à Joué-les-Tours (DH) mais à 7 minutes près, Rosières, aurait pu, une nouvelle fois, déjouer tous les pronostics...

 

Incompréhension générale

Seizième de finale de Coupe du Cher contre Mehun fatal

Le moment fort de la saison se déroula à Mehun pour ce seizième de finale de la Coupe du Cher (6 mars 1983). En championnat, Mehun avait disposé facilement de l'US Rosières 4-1 à l'aller et arraché le nul dans les ultimes minutes au retour, c'est toujours l'esprit revanchard que les rosièrois se rendirent dans la cité des dormeux...

Mehun était alors le leader incontesté du championnat de 1ère division mais ce jour la, le match bascula à 83ème sur une décision arbitrale très curieuse... Il faut toujours accepter les décisions du directeur de jeu mais encore aujourd'hui on cherche à comprendre !

O. Mehun (1ère division) - U.S.Rosières (1ère division) 4-2 ap

370 spectateurs.

Buts Mehun : Blandin (78e), Rebatti (83e), Borderioux (108e), Bolard (113e).

Rosières : Gravière (19e), Soudy (51e).

Avertissement : Gravière (USR) et Delancray (USR) et expulsion Masia (USR).

Coup franc de Philippe Kaptur, Francy repousse et Serge Gravière qui a bien suivi, marque. Patrick Soudy, le meilleur joueur sur le terrain, dans les 18m, réalise un exploit technique, ce dernier driblant toute la défense de Mehun pour marquer le 2ème but pour son équipe.

Le tournant du match se situe à la 83e minute. Alors que le jeu se déroule au milieu de terrain, Jean-Michel Stempak pousse quelque peu Guy Bolard dans la surface de réparation. A la stupéfaction générale, l'arbitre siffle penalty et malgré les contestations des joueurs de Rosières, suivis d'incidents, l'arbitre maintiendra sa décision ; penalty que marquera Yaya Rebatti.

La fin du temps réglementaire est sifflée sur le score de 2 à 2 mais le moral côté rosièrois n'y était plus avec en plus l'expulsion de Tony Masia !

Cette année-là, l'O.Mehun remporta la coupe du Cher.

 

Le traditionnel challenge Courtois

Les participants : RC Lunery, SC Châteauneuf, ASC Levet, US Saint-Florent et l'USR avait lieu en fin d'année.

Voici les fortunes diverses des autres équipes du clubs.

Réserve en 2ème division (poule C) :

  1. AS Chézal 57 points
  2. ASC Levet 56 points
  3. AS Lignières
  4. U.S. Rosières 50 points (Bp:65, Bc:60)

NB : USR(2) meilleure attaque de la 2ème division.

Juniors : (championnat différent de l'équipe 1 senior) Quatrième.

Cadets :

1ère phase ; USR qualifiée pour la 2ème phase dans la poule D.

2ème phase (poule C) ; USR termine 2ème derrière US Saint-Florent s/ Cher.

Minimes : Qualifiée pour la 2ème phase, les minimes terminèrent 3ème de leur poule E derrière ASC Levet et US Saint-Florent s/ Cher.

 

1983-84 : Pas de médaille, cette année là !

Les arrivées : Hervé Witkowski (ex FC Bourges) et Bruno Chardonnet (retour au club).

Président : Marc Ombredane, secrétaire : Jean-Marie Sady et trésorier : Jean Reck.

Non, l'USR ne participait pas aux JO de Los Angeles mais elle avait une véritable opportunité. La création d'une poule de Promotion Honneur supplémentaire avait une répercussion sur les accessions en Promotion de Ligue et ainsi 3 clubs accéderont à ce niveau.

Hélas, l'US Rosières termina au pied du podium !

Adversaire coriace 

Pendant deux ans, le JS Boulleret a été un redoutable candidat pour la montée  en PL comme en témoigne ce match gagné en fin de partie (11/03/84)

Classement final de 1ère division :

  1. AS Saint-Germain du Puy 55 points
  2. ES Aubigny 54 points
  3. SC Les Aix 52 points
  4. US Rosières 48 points, 10 Victoires - 6 Nuls - 6 Défaites (Bp:52,Bc:35)
  5. SC Saint-Amand 44 points
  6. JS Boulleret 44 points
  7. US Châteaumeillant 40 points
  8. CS Argent 40 points
  9. AS Orval 40 points
  10. ES Le Moulon 38 points
  11. US Plou 38 points
  12. CAJO Vierzon 31 points

Meilleur buteur : Laurent LEBEURRE (Aubigny) 15 buts...quatrième Olivier ESCUDERO (U.S.R.) avec 11 buts.

L'équipe fanion réalisa aussi un bon parcours jusqu'en quart de finale de la Coupe du Cher contre le FC Saint-Doulchard avec un certain Hamza Allaoui, ancien pensionnaire de la maison...

Les jeunes s'aguerrissaient dans les différents championnats comme les poussins.

 
 

1984-85 : The Back

Roger Péquiot était le nouveau président du club et Jacky Pinoteau toujours l'entraineur des seniors.

Comme l'année précédente, les trois premiers du championnat de 1ère division avaient la chance de jouer en Promotion de Ligue l'année suivante. C'est fois-ci, Rosières ne rata pas l'occasion en terminant 3ème (meilleure attaque du groupe avec 50 buts) derrière le S.C. Saint-Amand (champion) et l’U.S. Dun. L'objectif était enfin atteint. Quel bonheur !

La réserve et les cadets terminèrent sur une excellente deuxième place dans leur championnat.

Réserve en 2ème division (poule A) :

  1. US Saint-Florent 55 points
  2. U.S. Rosières 53 points
  3. ES Marçais 51 points...

Cadets (poule G) :

  1. SC Châteauneuf
  2. U.S. Rosières
  3. US Plou
  4. RC Lunery
  5. AS Beauséjour

1985-86 : Réserve inépuisable !

128 membres, 7 équipes, 3 arbitres : E Kaptur, P. Porcher et JM Sady

Beaucoup de satifactions pour l'ensemble des juniors-seniors. Pour son retour en Promotion de Ligue, l'équipe fanion se comportait dignement avec une 2ème place.

Classement final Promotion de Ligue :

  1. Le Poinçonnet 55 points, 15 Victoires - 3 Nuls - 4 Défaites
  2. U.S.Rosières 50 points, 13 Victoires - 2 Nuls - 7 Défaites (42p,25c)
  3. SA Issoudun

USR : meilleure attaque avec SA Issoudun et 4ème défense.

La réserve devenait vice-championne du Cher de 2ème division.

2ème division (poule C) :

  1. USR(2) 55pts (54 p-23c)
  2. ES Marçais 53pts (40p-19c)

Dernier match USR - Marçais 1-1, USR meilleure attaque et 2ème défense.

La deuxième réserve bien calée en milieu de tableau et les juniors seront premiers dans leur championnat.

3ème division (poule F): Sixième USR(3)

Juniors « Honneur » :

  1. USR
  2. Gazelec
  3. ES Justices...

Les minimes et cadets, eux aussi, ont honoré les couleurs « rouge et blanche ».

Minimes (poule E) 2ème phase :

  1. ASC Levet
  2. US Saint Florent s/ Cher
  3. USR

Cadets : USR qualifié pour la 2ème phase (poule D) et termine 2ème derrière US Saint-Florent (poule C).

 

1986-87 : Bienvenue à Séraucourt !

Si la réserve n'a tenu la distance en promotion de district, la deuxième réserve est vice-championne du Cher de 3ème division.

L'équipe composée essentiellement de vétérans atteint aussi la finale de la Coupe UFOLEP contre Plou et les juniors sont aux premières loges avec cette élimination en demi de la Coupe Pichonnat, face au Bourges A.C.

Promotion de district (poule B) : 12 et dernière U.S.R. 1B descend en 2 ème division.

3ème division (poule F) :

  1. U.S.R. (3) 55 points
  2. AS Beauséjour 52 points

1C et vice championne de 3ème division.

Classements finaux chez les jeunes :

Les minimes sont champions du Cher à 7.

Pupille (4 poules) poule D :

  1. U.S.R. 25 points
  2. Beauséjour
  3. Ids-Saint-Roch
  4. SC Châteauneuf
  5. Gibjoncs

Poussin (3 poules) poule A :

  1. Bourges AC
  2. FC Bourges 2
  3. SC Saint-Amand
  4. U.S.R.
  5. Bourges AC (2)
  6. US Châteaumeillant

Les chants se sont tus...quand l'hallali sonna

L'équipe fanion termine 5ème ex-aequo avec l’U.S. Saint-Florent et l’U.S. Reuilly en Promotion de Ligue et retrouve pour la 7ème fois la finale de la Coupe du Cher après sortie l'US Saint-Florent (en huitième de finale), le SC Châteauneuf (en quart de finale) et le Saint-Doulchard sur deux rencontres en aller-retour.

Les joueurs du F.C. Bourges étaient beaucoup trop forts pour nos p'tits gars 9-0 ...avec 3-0 après un quart de jeu. Aïe, Aïe, Aïe

C'est aussi l'occasion de remercier tous les supporteurs qui ont soutenu l'US Rosières un jour ou l'autre ...et même dans les moments un peu plus difficiles comme ce fut le cas ce jour là.

Merci à vous.

 
 

1987-88 : Nos chers vétérans 

Le stade des Usines qui appartenait aux Usines de Rosières devient municipal.

Saison difficile pour l'équipe fanion qui frôle la descente 10ème de leur championnat de Promotion de Ligue.

Mention bien aux cadets et aux poussins

Bilan mitigée chez les jeunes : les cadets seront champions du Cher « Honneur », les poussins seront champions à 7 en critérium mais les juniors descendront en « Honneur ».

Cadets « Honneur » (poule C) :

  1. U.S.R. (3) 28 points
  2. SC Saint-Amand 25 points

U.S.Rosières - AS Jouet 1-1, U.S.R. vainqueur aux tirs au but.

Poussins à 7 : 1er en critérium poule E, Finale le 18 juin 1988 aux Justices 2 poules de 3 équipes.

Finale : U.S.Rosières - US Gibjoncs 0-0, U.S.R. vainqueur aux tirs au but.

Les vieux de la vieille

Un clin d'œil tout particulier à nos chers vétérans, qui souvent après leur match du vendredi soir, complètent les équipes "réserve" le dimanche (il faut bien qu'ils s'entraînent un peu !). De plus, la plupart d'entre eux sont aussi dirigeants !

Un club ne pourrait pas vivre sans les dirigeants qui œuvrent bénévolement...

Voici le calendrier du championnat vétéran de l'époque.

 
 

1988-89 : ça ne plane pas haut

Roger Péquiot est toujours le président de la section football.

 

Douloureux atterrissage

Le couperet tomba rapidement en coupe du Cher à Avord.

16ème de finale joué le dimanche 27 novembre 1988 US Avord (Promotion de District) - U.S.Rosières (Promotion de Ligue) 4-2.

Buts pour Avord : Vinçon (44e), Louglayal (58e), Cafaro (71e), Auger (85e).

Pour Rosières : Gosselin (81e) et Bossman (90e).

Une bonne galerie assistait à ce match de Coupe du Cher où l'équipe d'Avord a créée une grosse surprise en éliminant (4-2) une équipe de Rosières qui évolue portant 2 divisions au-dessus. Avord se qualifie donc au terme d'un match où l'opportunisme de ses attaquants a été plus efficace que la maîtrise technique de Rosières. Les fondeurs pensaient survoler les débats, plus dure sera la chute ...

Les mors se desserrent peu à peu...

En ce mois d'avril 1989, chaque point glané rapproche davantage vers l'objectif du maintien. Avec cette victoire à Sainte-Maure (Indre) , Rosières respire mieux....

L'équipe fanion se maintint difficilement en Promotion de Ligue.

Promotion de Ligue (12 équipes) 1er US La Châtre ...9ième U.S.R. (4 Gagnés - 9 Nuls - 4 Défaites (14p,32c) ex-aequo avec la Berrichonne.

1989-90 : On aurait mieux fait de jouer au baby-foot !

Ali AYADI puis Marino DI NARDO seront les entraîneurs seniors Rosières. Jamais dans le coup cette saison en Promotion de Ligue, alors qu'il avait échappé au pire par miracle la saison passée, l'USR descend en Première Division départementale. 11 buts marqués, 67 buts encaissés, elle sera plus à l'aise à l'échelon départemental !

Classement final en Promotion de Ligue :

  1. Montgivray 58 points
  2. Buzançais 53 points
  3. AS Jouet 50 points
  4. Touvent 49 points
  5. SC Saint-Amand 49 points
  6. CA La Guerche 46 points
  7. Saint-Denis de Jouhet 43 points
  8. La Berrichonne 42 points
  9. US Le Poinçonnet 40 points
  10. ASC Levet 36 points
  11. Déols 34 points
  12. U.S.Rosières

Ils ramassaient les pissenlits au lieu de jouer !

Montgivray, emmené par les frères Bijotat, a passé un mémorable 10-0 à l' U.S.R. au match retour. Ce jour-la, on aurait sans doute été meilleurs au baby-foot !

Un octogénaire avec une canne

Pour les 80 ans de l' U.S.Rosières, le football n'est donc pas en très grande forme.