Les années 40

 
 

1940-41 : Le 10 juillet, on va toujours à l'école !

La saison 1940-41 est très calme à cause de la guerre... En juillet 1941, l'assemblée générale de l'USR se tient à l'école des garçons (siège social du club) et envisage la création d’une équipe « Étrangers de Rosières » , d'une équipe strictement française et d'une équipe minime pour la saison 1941-42.

A la recherche d'un Allier...

En novembre 1940, le football dans le Cher (partagé en deux !) doit continuer à vivre avec l'occupant allemand, l'US Rosières se tourne désormais vers l'Allier ...

Privés de Coupe du Cher

A partir de juin, la ligne de démarcation traverse le département du Cher selon un axe Sud Est Nord Ouest. Longue de 130 km, elle sépare une zone occupée représentant les 3/5 du département d’une zone dite libre. La zone occupée est celle des implantations industrielles, comprend deux aéroports dont une base militaire (Avord) et une grande gare ferroviaire (Vierzon) au croisement de l’axe Nord Sud Paris Toulouse et Est Ouest Lyon Nantes. Elle présente donc avec ses usines d’armement et de construction aéronautique un intérêt stratégique et économique évident pour l’Allemagne en guerre.

Rosières, Bigny-Vallenay, Châteauneuf s/Cher, Saint-Florent s/Cher, Sancoins, Dun s/Auron, Saint-Amand-Montrond entre autres, étant situés au sud de cette ligne, ne peuvent  plus participer à la Coupe du Cher jusqu'en 1943 (mars 1943 où toute la France est sous l'autorité de l'occupant allemand désormais)...

Pour les éditions 1941, 42 et 43, le redoutable CA La Guerche s/l'Aubois remporte cette Coupe;           

-1941: vainqueur en finale du Patronage Saint-François Bourges 3-0 le 25/05/41 au stade Tavernier

NB : Demi-finale : CS Vierzon-CA La Guerche s/L’Aubois 3-2 ap.

Après réclamation du CA Guerchois concernant la non validité de l’un de ses buts, le District du Cher déclare match nul 3-3 et demande que la rencontre soit rejouée.

« Les poteaux de buts n’étaient pas pourvus de filets réglementaires et au cours de la seconde mi-temps, un but a été rentré par La Guerche s/l’Aubois et n’a pas pu ête constaté par l’arbitre. Etant donné ces faits, la Commission estime que le but par la Guerche s/l’Aubois acquis en seconde mi-temps et non constaté par la suite de l’absence de filets est considéré comme valable et homologue le match nul 3-3. »

Le Comité Sportif Vierzon trouva cette décision injuste et refusa de rejouer cette rencontre.

Le CA Guerchois se trouva ainsi qualifié pour la finale …et la remporta.


-1942: finale de la Coupe du Cher au stade route de Saint-Amand, 

RC Bourges-CA La Guerche s/l'Aubois 2-1 ap mais le CA La Guerche s/l'Aubois gagne sur tapis vert suite à une réclamation à l'encontre du joueur PICHONNAT (RC Bourges) dont la licence n'était pas valable. Pour la seconde fois, le CA La Guerche s/l'Aubois gagne, sur le tapis vert, la Coupe du Cher. 

-1943: vainqueur en finale du CS Argent s/Sauldre 7-0 au stade route de Saint-Amand le 09/04/43.

Organisation d'une Coupe du Cher aussi en zone libre

Pour cette saison 1940-41, le district du Cher de football (zone libre) décide d'organiser aussi une Coupe du Cher sous forme de championnat par poules géographiques comme en 1939-40. L'ES Sancoins est le vainqueur de cette Coupe du Cher 1941 (ou champion du Cher en zone libre) devant l'US Saint-Florent s/Cher. A noter que lors de la confrontation entre le SC Châteauneuf s/Cher et l'AS Bigny-Vallenay, l'arbitre quitte le terrain...Albert CAULIER est le président du District du Cher de football zone Sud (zone libre) mais aussi vice-président de la Ligue d'Auvergne.

On ne se fera pas la bise le jour de l'An...

Première année sous l'Occupation, les matches se déroulent aussi le jour de la nouvelle année ...et pour se terminer, parfois, dans la confusion la plus totale (voir rencontre ES Sancoins -AS Bigny-Vallenay). Calmez-vous, messieurs !

Le football en zone occupée

-Pas de championnat mais tous les clubs affiliés joueront la Coupe de l'Espérance (vainqueur le Patronage Saint-François Bourges devant le RC Beffes) et la Coupe des Jeunes réservée au moins de 18 ans (vainqueur l'US Berry devant le Patronage Saint-François Bourges).

-Cependant un seul club du Cher, le CA Guerchois, est autorisé par la FFFA à disputer un championnat dans la Ligue d'Auvergne (Nivernais)en zone occupée

1ère division, poule A : ASA Vauzelles, Patronages Municipaux de Nevers, AS Fourchambault, FC Cosnois, CA Guerchois

- Arago-Sport Orléans est le vainqueur de la Coupe du Centre 1941


Constitution du District du Cher de football (Zone Occupée)

Président: M. LANNOY, secrétaire, trésorier:  Pierre ROUX, membres: MM ROUX, LESPIAT, DURAND, BESSON, DUCHET et URBAIN

Un district du Cher de football aussi ...en zone libre

1941-42 : Union Sportive de Rosières officieusement

Le changement de titre de la société maintenant affiliée sous le nom d'Union Sportive de Rosières en remplacement de Société de Préparation Militaire de Rosières est ratifié. La société fonctionne avec 3 sections : football, athlétisme et tennis. Il faudra cependant encore attendre 10 ans pour que le titre "Union Sportive de Rosières" soit publié au Journal Officiel (voir année 1952).

 

Le football en zone occupée

-Championnat du Cher de Promotion (CA La Guerche s/l'Aubois vainqueur)

-Championnat de 1ère division réparti en 5 groupes : Bourges, Sancerre, Aubigny s/Nère, Vierzon et la Guerche s/l'Aubois. En poule finale, le RC Bourges sera champion.

-La Coupe du Cher 1941-42 est disputée dans 4 poules géographiques : Bourges (SS Saint-Satur rattaché à ce secteur), Vierzon, Aubigny s/Nère et La Guerche s/l’Aubois. Les vainqueurs des différentes poules (RC Bourges-CS Vierzon 6-0 à Mehun s/Yèvre et CA la Guerche s/l’Aubois-AF Aubigny s/Nère au stade Louis Tavernier à Bourges) se rencontrèrent en demi-finale sur terrain neutre.

-Coupe du Centre : 16 clubs (les 7 clubs de la division d’Honneur et 9 clubs de Promotion pris parmi les premiers classés de chaque district).

19/04/42 Coupe du Centre au stade de la route de Saint-Amand-Montrond, Arago-Sports Orléanais (leader du championnat du Centre de division d'Honneur)-CA La Guerche s/l'Aubois (champion du Cher de Promotion 1942) 1-0

En petits comités

Le 31 mai 1942, les quatorze ligues de football françaises sont dissoutes par décision du Commissariat général à l'éducation générale et aux sports et sont remplacées par dix-neuf comités régionaux dont celui de l'Orléanais.

Et le football à Rosières alors !

Les jeunes s'entraînent  avec...

...entrain si possible !

 

1942-43 : La jeunesse montante

Devant les difficultés rencontrées, le bureau décide de constituer une seule équipe constituée de cadets et de juniors.

 

Le football en zone occupée

-Championnat d'Honneur de l'Orléanais avec le RC Bourges comme seul club du Cher

-Championnat du Cher de Promotion

-Championnat du Cher de 1ère et 2ème division réparti dans 5 groupes (Bourges, Sancerre, Aubigny s/Nère, Vierzon et la Guerche s/l'Aubois)

Il faut féliciter le parcours brillant en Coupe de France du CA La Guerche s/l'Aubois, entraîné par l'international DUBOIS et avec une attaque tonitruante (MESSMEUR, DELHOMME et compagnie), qui atteint les 16èmes de finale en éliminant le RC Bourges, le JO Creusot et le FC Gueugnon mais chutera contre le CA Montreuil 3-2 au stade de la Charnière le 13 décembre 1943. 

A noter qu'au tour suivant, le CA Guerchois aurait eu la chance de rencontrer le vainqueur de l'édition 1942, le Red Star au Parc des Princes à Paris ... 

A cette époque, la Coupe de France se dispute dans différentes zones : occupée, libre et interdite et se terminait par des matches inter-zones.

A partir du 16/05/43, il est interdit de jouer au football... jusqu'à la nouvelle saison.

Le football en zone libre

Le SC Saint-Amand-Montrond est champion de Promotion d'Honneur du comité du Limousin en 1942-43 et peut prétendre à jouer en Division d'Honneur l'année suivante dans ce même comité mais jouera cependant cette compétition dans le comité de l'Orléanais en 1943-44...suite à la restructuration du football en France par le colonel Joseph PASCOT.

 

1943-44 : Un mariage de raison

Les mêmes difficultés entraînent une entente précaire avec l'AS Bigny-Vallenay pour la durée des hostilités.

 

Au profit des prisonniers

Le 28 novembre 1943, l'entente Bigny-Rosières rencontre les juniors de SC Saint-Amand-Montrond pour une bonne œuvre.

Entente parfaite !

Pour ce tour de Coupe du Cher, l'entente Bigny-Rosières va défier sur ses terres l'entente Eglantine-SA Vierzon le 19/12/43 (défaite 4-0 pour Bigny-Rosières) et c'est l'unique match de Coupe du Cher pour cette entente du sud du département.

 

Zone Nord ou Zone Sud, faites votre pronostic

En ce 30 avril 1944, la finale de la Coupe GUTENBERG offerte par Jean FOUCRIER fondateur de la "Dépêche du Berry" oppose le CA Guerchois  et l'entente Bigny-Rosières (victoire de La Guerche 2-1 après prolongation)

Parcours de l'entente Bigny-Rosières:

-02/04/44 1er tour US Dun s/Auron-ES Bigny-Rosières, Dun s/Auron forfait

-09/04/44 2èmetour ES Bigny-Rosières-SC Châteauneuf s/Cher 4-0 à Bigny

-16/04/44 Demi-finale ES Saint-Martin d'Auxigny-ES Bigny-Rosières 0-4

Championnat(s) de l'Orléanais et du Cher

-Championnat d'Honneur de l'Orléanais avec CA La Guerche s/l'Aubois (vainqueur), RC Bourges, Bourges AC et le SC Saint-Amand-Montrond comme clubs du Cher

-Championnat du Cher de Promotion: US Dun s/Auron, ES Saint-Martin d'Auxigny, ES Moulon Bourges, RC Bourges(2), CA La Guerche s/l'Aubois(2), Bourges AC (2), O.Mehun s/Yèvre, AS Marmagne, Entente Eglantine-SA Vierzon, Patronage Saint-François Bourges

-Championnat du Cher de 1ère et 2ème division

-Coupe du Cher:

En 1943-44, la Coupe du Cher se dispute dans deux zones (nord et sud) avec une finale dans chaque zone. Le trophée est attribué au vainqueur de la finale interzone à Bourges. Le SC Saint-Amand-Montrond remporte pour la première fois la Coupe du Cher contre le CA La Guerche s/l'Aubois. La coupe, offerte par André de CONTADES en 1938, disparaîtra carbonisée au Café du Commerce (Saint-Amand-Montrond) lors des tragiques évènements du 8 juin 1944....

-Création de la Coupe de l'Orléanais :

Le CA Guerchois est éliminé en demi-finale de la Coupe de l'Orléanais par l'Arago-Sport d'Orléans (où jouait Jules VANDOOREN, international et capitaine de l'équipe de France) 2-1 le 14/05/44.

La finale de cette coupe, le 21/05/44 à Orléans, AS Orléans -VS Chartres sera reportée…et n'aura jamais lieu !

N.B.: En 43-44, tous les clubs de football du Berry ne jouent pas dans le comité de l'Orléanais, certains clubs de l'Indre disputent les rencontres dans le championnat du Limousin ... (Promotion d'Honneur du Limousin : US Argenton s/Creuse, US Le Blanc, US Chavigny, Montmorillon, Loches AC et Bellac)

Les clubs de l'ancienne Ligue du Centre sont répartis dans différents comités :

La Berrichonne de Châteauroux joue dans le championnat national amateur du groupe Limousin-Auvergne avec SC Vichy, CA Périgueux, EDS Montluçon, ES Brive, AS Moulins etc.

Le VS Chartres joue dans le championnat national amateur du groupe Anjou-Bretagne avec le FC Nantes, le Stade Rennais, SCO Angers, US Saint-Malo etc

AS Orléans, OC Orléans, US Montargis, ASPO Tours, AAJ Blois jouent dans le championnat national amateur du groupe Orléanais-Poitou avec SC Poitiers, Niort, Angoulême etc.

1944-45 :  ...Et puis un divorce à l'amiable

 

Maintenant, nos chemins se séparent...

Pour la saison 1944-45, l'entente Bigny-Rosières cesse toute activité. L'US Rosières, ayant formé une équipe de jeunes, cherche alors des matches amicaux...comme cette rencontre contre la réserve de l'O. Mehun s/Yèvre le 25/03/45.

 

Championnat(s) de l'Orléanais et du Cher

Championnat d'Excellence du Centre (niveau au dessus du championnat d'Honneur)

CA La Guerche s/l'Aubois, AS Orléans, La Berrichonne de Châteauroux, VS Chartres, AAJ Blois

NB: Forfait général (pour des raisons inhérentes aux évènements....) en cours d'année du CA La Guerche s/l'Aubois alors qu'il occupe la quatrième place. Il ne dispute pas non plus la Coupe du Cher. L'année suivante le CA La Guerche s/l'Aubois sera rétrogradé  en... 1ère division départementale malgré quelques protestations !

 

Championnat d'Honneur de la Ligue du Centre

avec RC Bourges, Bourges AC comme clubs du Cher

Championnat du Cher de Promotion

Poule A: vainqueur US Dun s/Auron et poule B: vainqueur O Mehun s/Yèvre

1945-46 : Ils se paient les coiffeurs

L'U.S.R. repart en championnat du Cher de 2ème division avec le CS Coiffeurs de Bourges.

Voici quelques résultats de ce championnat :

  • le 1er novembre 1945 : US Saint-Florent s/ Cher - U.S.R. 2-5,
  • le 9 décembre 1945 : AS Bigny-Vallenay - U.S.R. 2-1,
  • le 6 janvier 1946 : AS Bruère-Allichamps - US Rosières 0-2,
  • le 20 janvier 1946 : U.S.R. - US Saint-Florent s/Cher6-2,
  • le 27 janvier 1946 : FC Saint-Doulchard (R) - U.S.R. 2-4,
  • le 24 février 1946 : CS Coiffeurs Bourges - U.S.R. 2-2.
  • le 10 mars 1946 : U.S. R.- AS Bigny-Vallenay 3-4.

Coéquipiers un jour, adversaires le lendemain...

La rupture de l'entente entre Bigny et Rosières est officialisée le 20/11/45, l'ironie du sort veut que ces clubs se rencontrent pour le compte du championnat de 2ème division quelques jours plus tard....

Presque coiffés sur le poteau !

En championnat (24/02/46), le CS Coiffeurs de Bourges mènent 2-0 à la mi-temps mais Rosières reviendra dans la partie de justesse...

Voyons Messieurs, rendez-nous nos chemisettes

Au début la guerre, le RC Lunery prête des chemisettes à L'U.S.R. La guerre finie, il faut désormais les rendre...

De nouveau président

Après un intermède de cinq ans et à la mort de M.LANNOY, Albert CAULIER reprend la présidence du District du Cher de football réunifié.

Un match pas si amical que çà ...

Suite aux incidents survenus lors de la rencontre amical du 7/4/46, USR-RC Bourges(R) 1-0, le District du Cher sanctionne...surtout Maurice MALAWKA surnommé PIOLA (en référence à Silvio PIOLA, buteur et champion du monde italien 1938).

...le nerf de de la guerre !

Jusqu’en 1945, l’U.S. Rosières vit uniquement par ses propres moyens : cotisations et recettes des matches. La seule véritable aide qu’elle reçoit, émane de la direction des Usines qui lui verse directement une subvention. Depuis cette date, la subvention lui est versée par l’intermédiaire du comité d’entreprise.

La direction des Usines de Rosières fournit les divers terrains qui sont sa propriété et elle en assure l’entretien : le stade des Usines avec son terrain d’honneur et un terrain annexe.


1946-47 : Dix contre un, pari gagnant !

En 1946-47 apparait une formation « étrangère » de 10 Polonais pour 1 Français. : A. BAUJARD et 10 polonais avec notamment : S.MALKIEWICZ, M. MUCHA, J. HAWRYLAK, M. MALAWKA (qui joua à Vichy et à l’Arago Sport d'Orléans), S. MOKRZYCKI et surtout l'impressionnant gardien de but C. PACZYNSKI sélectionné de la Royale Navy et trois fois détenteur du challenge BOURGOIN

L'U.S. Rosières termine première de sa poule (65 marqués contre 3 buts en 10 matchs dans la poule sud de 2ème division) mais s'essouffle subitement lors de la poule finale à 5 clubs où elle termine seulement ...quatrième, certains éléments ne jouant plus !

US Rosières -Sénior 1A

Haut-G à D : KIJAK Edmond ?, KOMONSKI François, SZUMACHOWSKI Casimir, MALAWKA Maurice, MUCHA Marcel, KALOWY François 

Milieu-G à D : MOKRZYCKI Stanislas, KIJAK André ?, MROZEK Marian 

Bas-G à D : BAUJARD André, PACZYNSKI Casimir, HAWRYLAK Joseph

Ah ces potins

On ne peut pas faire la fête et gagner des matches, les gars. Après la qualification en Coupe du Cher au Bourges AC (20/10/46), les dirigeants rosièrois n'affichent pas un grand enthousiasme .

Il ne faut pas se regarder le nombril...

En recevant l'US Saint-Florent s/Cher le 08/12/46, l'US Rosières pense que le match est déjà gagné, il n'en est rien ...sauf sur tapis vert.

Ils se croyaient en vacances !

Le SC Châteauneuf s/Cher estime être qualifié d'office pour les quarts de finale de la Coupe du Cher. Pour cette raison, il ne se déplace donc pas à Rosières ....

Tournant de la saison

Le véritable test de la saison se déroule lors de ce 8ème de finale de la Coupe du Cher au Stade Vierzon.

Coupe du Cher : Stade Vierzon (Promotion Honneur) - U.S.R. (2ème division) 2-1 a.p.

U.S.R. : PACZYNSKI, BAUJARD, KALOWY, MROZEK, HAWRYLAK (cap), KIJAK, KOMONSKI, SZUMACHOWSKI, MALAWKA, MUCHA, MALKIEWICZ.

U.S.R. menait 1-0 jusqu'à la 88ème minute où U.S.R. concéda un penalty...(1-1).

Dans la prolongation, THEURIER (Stade Vierzon) marque un but splendide, la messe est dite. Le tenant du trophée a frôlé l'élimination.

 

La fuite en avant

Depuis ce match, (le moral est-il affecté ?) nous n'avons plus retrouvé l'équipe de début de saison qui tenait tête à Dun s/Auron et à Saint-Amand-Montrond sur leur propre terrain... Polacy zniknęli ! (les polonais sont partis!)

La sélection du jour

Trois rosièrois KALOWY, MALKIEWICZ et HAVRYLAK sont sélectionnés dans l'équipe du Cher sénior contre l'Indre à Châteauroux le 13/04/47.


Coalition locale contre ...le Roi

Les soccers de Lunery, Saint-Florent s/Cher et Rosières se rallient pour affronter une équipe parisienne à Saint-Florent s/Cher (25/05/47 !).

 
 
 

1947-48 : Jamais vu

L'équipe première de Rosières n'opère pas en 1ère division cette saison, la cause du désistement, le transfert de bons joueurs dans divers clubs.  (PACZINSKI, KALOWY, MALAWKA partis à Fourchambault , MALKIEWICZ à Bigny-Vallenay ... KOMONSKI F. et HAWRYLAK J. à Saint-Florent sur Cher par exemple) donc la sagesse veut que cette équipe reste en 2ème division. André BAUJARD qui termine son stage d’entraîneur, dirige l'équipe.

Une véritable école de football est aussi créée à l'U.S.R.

Chanson de Tintin

En ce début saison 1947-48, Tintin POTRON écrit cette chanson ♫ pour stimuler les troupes.

 
 

On restera au chaud

Première de leur poule et deuxième du championnat de 2ème division, l'U.S. Rosières monte en 1ère division. Toujours dans ce championnat de 2ème division, l'U.S.R. ne se déplace pas à Nançay, faute de transport ...et d'essence !.

Et au retour le 11 janvier 1948, US Nançay ne viendra pas à Rosières !


Poule finale de 2ème division : Saint Satur, USR, ES Mareuil s/Arnon, Patronage Saint-François Bourges (2) et le CA La Guerche s/l'Aubois (2) et l’USR termine 2ème derrière le CA La Guerche s/l'Aubois (2)

-04/04/48 Saint-Satur-USR 4-4 (meilleurs joueurs: R.THEVENOTet A.BAUJARD) 

-11/04/48 USR-ES Mareuil s/Arnon 3-2 

-18/04/48 CA La Guerche s/l'Aubois-USR 4-0

Bizarre, vous avez dit bizarre !

Réclamation rejetée de l'USR sur certains joueurs de la Guerche s/l'Aubois. Les joueurs incriminés seront tout de même suspendus trois mois avec sursis !

-02/05/48 USR-Patronage Saint-François Bourges 2-0 (bon match de R.THEVENOT et St.CIESLIK)

La sélection du jour

Stéphan CIESLIK sélectionné dans l'équipe du Cher cadet  (défaite 5-3) contre l'Indre à Saint-Amand-Montrond le 25/04/1948.

Bilan de la saison 1947-48 de l'US Rosières

Attention peinture fraîche !

Après 13 années sans entretien, le Stade des Usines de Rosières mérite bien un petit coup de peinture et quelques réparations .

 

1948-49 : Ne tirez pas sur l'ambulance, SVP!

Le cumul des mandats, ce n'est plus possible, cher Président

Président du District du Cher et membre de la Ligue de Centre de football, Albert CAULIER ne peut plus assurer raisonnablement la présidence du club....

Bureau de la section football:

Président d'honneur: Albert CAULIER

Président: Henri COURSEAU

Vice-présidents: André BAUJARD et Marcel PORTA

Secrétaire: Maurice HOUE

Secrétaire-adjoint: Hubert CAULIER

Trésorier: Pierre MARCHAND

Membres: Gaston POTRON, André PERDON, Rémy MEUNIER, Pierre VERGNE, Paul BARANGER

MM. TALLET, Kléber MEUNIER, MNICH et DADAT sont chargés de faire payer au stade. Tarifs des entrées au stade: 50F plein tarif

Gestion de la buvette par Marcel PORTA

Cette dame est vraiment capricieuse 

Après  dix ans d'absence, l'USR s'incline 6-3 ap contre le SC Saint-Amand-Montrond (Promotion de Ligue) en Coupe de France. Rosières pense tenir la qualification à quelques minutes de la fin du temps réglementaire mais Saint-Amand-Montrond, plus expérimenté, égalise...

Noyés dans l'étang

L'ES Mareuil s/Arnon vient s'imposer 4-2 à Rosières le 10/10/48 (au retour Mareuil s/Arnon atomisera Rosières 9-1 le 16/01/49 !). L'U.S.R. termine à la 5ème place sur 9 dans la poule A de première division et doit redescendre en 2ème division à cause... d'une restructuration des différentes divisions.

 

Une réunion ordinaire

Tous les premiers mardis de chaque mois, le bureau de l'Union Sportive de Rosières se réunit comme par exemple le mardi 01 février 1949 (voir détails ci-dessous).

 

Une équipe ...sans réserve

Lors du dernier match, la réserve dunoise même à 9 vient courageusement affronter Rosières.

  • Le 13 mars 1949 : U.S.R. - US Dun s/Auron (R) 19-1

"Dernier match de championnat, partie sans histoire qui fût plutôt une partie d'entraînement pour les fondeurs. Signalons que les dunois n'étaient que 9 pour disputer ce match !"

Ils terminent la saison par une seizième défaite...

U.S.R. : DEVAUX, HOUE, FAYE, THEVENOT, BAUJARD, BALCERZAK, STANKOWICZ, SKOWRONSKI, NAVET, Cieslik, MADEJ.


Amicalement vôtre

On dispute aussi le Challenge du Cercle Amical d'une valeur de 15 000 Francs sous forme de tournoi de sixte.

Le 5 juin 1949 l'U.S.R devient le premier vainqueur.

 

1949-50 : Qui veut garder les bois ?

BAUJARD A. et MALKIEWICZ S. sont les responsables des équipes seniors.

Jeu de main, jeu de vilain

Battue honorablement, en amical, à l'ES Sancoins (PH) 3-1, l'US Rosières débute officiellement sa saison en Coupe de France au SA Issoudun (11/09/49), un autre pensionnaire de Promotion d'Honneur. Si la défaite des fondeurs est somme toute normale, certains gestes un peu moins...

Cage vide !

Le poste de gardien est laissé vacant, Wladyslaw SUMERA s'y colle alors pour dépanner...

L'US Rosières termine la saison sans défaite et ne concéde que deux matches nuls (O. Mehun s/Yèvre et ES Mareuil s/Arnon). Pas si mal pour une équipe, soi-disant, sans gardien de but !

Le compte n'est pas bon

Pour le tout premier match de Coupe Louis DELAMARRE (compétition réservée aux cadets), 6 joueurs florentais seulement se présentent (20/11/49) au stade Albert SOUBIRAN...

Le cadeau de Noël

Les spectateurs seront gâtés avec la venue de la très bonne équipe du Patro Saint-François Bourges le jour de Noël

Les vœux de fin d'année du Président

Une absence sans préavis

Premier match à domicile et première surprise...

  • Le 25 septembre 1949 : U.S.R. - US Dun s/Auron (1B) par forfait.

"La réserve dunoise n'a pas daigné se déplacer ni même d'avertir au préalable. L'arbitre officiel qui s'était déplacé, n'a pas manqué de percevoir une indemnité. Ainsi au lieu d'une recette de 6 à 7000 Francs, c'est moins 1000 Francs que le trésorier traduira sur son livre de caisse cette première rencontre à Rosières ...!"

« C'est un peu embêtant tout cela »

Le dimanche précédent, l'USR s'était déplacée au Stade Vierzon (1B) pour la journée inaugurale. Alors que les vierzonnais jouaient à 10 depuis le début de la rencontre, le match fut arrêté par l'arbitre au milieu de la 2 ème mi-temps, la pluie ne permettant plus un jeu régulier. Néanmoins, le résultat était acquis (victoire 3-0 des fondeurs). Décidément la saison ne semblait pas vouloir démarrer correctement ...mais quelques mois plus tard, U.S.R. sera championne du Cher de 2ème division.

Le classement :

  1. U.S. Rosières : 50 points (16 Victoires - 2 Nuls)
  2. O. Mehun s/Yèvre: 41 points (13 Victoires - 2 Nuls - 3 Défaites)
  3. CS Foëcy
  4. UA Charost
  5. Stade Vierzon (1B)
  6. CAJO Vierzon
  7. ES Mareuil s/Arnon
  8. US Chateaumeillant
  9. FC Saint-Doulchard
  10. US Dun s/Auron (1B)

L'US Rosières championne du Cher de 2ème division

Poule finale de 2ème division (les 2 premiers de la poule A plus les 2 premiers de la poule B).

Le 26 mars 1950 :

  • aux Bigarelles (Bourges): O. Mehun s/Yèvre- U.S.R. 0-3

Le 16 avril 1950 :

  • à Mehun s/Yèvre: ES Bigarelles Bourges- U.S.R. 1-3

Le 23 avril 1950 :

  • à Dun s/Auron: CA La Guerche s/l'Aubois- U.S.R. 0-4

US Rosières -Sénior 1A championne du Cher de 2ème division 

Haut-G à D : FAYE Jean, CIESLIK Stephan, BALCERZAK Léon, SUMERA Wladislaw, BAUJARD André, PONICHTER Jean, COURSEAU Henri (président), VERGNE Pierre 

Bas-G à D : KORONIC, THEVENOT Robert, SKOWRONSKI Henri, MALKIEWICZ Stanislas, BORDERY Lucien, NAVET Germain

Quelle belle saison !

Un décret à Rosières !

La fête annuelle de l'USR aura lieu désormais chaque année pour la Pentecôte.

Organisation du challenge du "Cercle Amical" de Rosières sous forme de tournoi de sixte et en soirée bal de nuit avec ventes de pochettes surprises. Finale : USR (1)-AS Bigny-Vallenay 4-0


Merci pour vos dons

Une partie de la liste des membres honoraires pour la saison 1949-50