Les années 30

 
 

1929-30 : Mise à pied...

Non ce n'était pas une punition, le plaisir de jouer au football allait au delà de certaines contraintes ! Il arrivait aussi, hélas, qu'il n'y avait pas de train, même économique. Les automobiles étaient rares, les cars encore davantage, et tous ne possédaient pas une simple bicyclette. Eh bien, on allait à pied !

C'est ainsi que, le 11 novembre 1929, la deuxième équipe devait jouer à Civray (6 à 7 km). Il pleuvait, les réservistes étaient courageux. Ils firent les deux chemins à pied, coupant même à travers champs et se perdant dans la nuit au retour.

Ils rentrèrent crottés, harassés mais heureux. Ils avaient été royalement reçus, avaient mangé du poulet après match. On leur avait même offert une séance de cinéma !

Le bureau du sous-district du Cher (créé à l'automne 1929, Raoul HAMELIN (CS Mehun) en sera le premier président) a décidé d'attribuer le titre de "championnat du Cher" pour la saison 1929-30 à la Société du Cher arrivant en tête du challenge Proudhon

Solidarité pour les sinistrés du Sud-Ouest

Lors du match (06/04/30) CS Châteauneuf s/Cher-USR 0-1, la recette faite au profit des sinistrés du Sud-Ouest (crue catastrophique de mars 1930) a rapporté, tous frais payés, la somme de 150 F.

 

1930-31: Un vrai challenge à relever !

Commençons modestement à remplir la vitrine.  Après avoir gagné en 1929 et en 1930, l'U.S. Rosières garde définitivement la Coupe Landois en 1931.

Challenge Jean PROUDHON ou Adien MARTROU, faites votre choix !

Pas de championnat officiel dans le Sous-District du Cher en 1930-31 mais l'équipe 1 disputait le challenge J.PROUDHON et la réserve était concernée par le challenge Adrien MARTROU*. Pour soulever l'un des deux trophées, il faut attendre ...

*Adrien MARTROU, spécialiste d'articles de sports à Bourges  met en compétition sous les couleurs du SC Berruyer un challenge , pour la saison 1930-31, exclusivement réservé aux équipes secondes.

 

1931-32 : Ils ont oublié de se lever !

"Pour la première journée (29 novembre 1931) du championnat de Berry de troisième division, US Rosières bat SC Levet par forfait.

Quatre joueurs sont présents à 15h15. Le reste de l'équipe ayant fini par arriver, un match amical se joue au cours duquel Levet encaisse 9 buts à 0. Match sans grand intérêt au point de vue du jeu mais rempli de situations cocasses dues aux joueurs visiteurs "

Campeão

Le 03 avril 1932 stade Léon Favereau à Vatan, l'U.S.R. devient champion du Berry de 3ème division.

U.S.R. (Champion du Cher) - Jeunesse Déoloise (Champion de l'Indre) 2-0.

Arbitre : M Dargère.

Terrain détrempé, buteurs : Desmoulières et Laget ; très bonne prestation du gardien de Déols : Metz.

U.S.R. : But : Darcon, Arrières : Baujard, Czubowski E., Demis : Thiault, Czubowski L, Pirot, Avants : Desmoulières, Czubowki F, Laget, Potron, Thiault.

Jeunesse Déoloise : But :Metz, Arrières : Bry, Desbois, Demis : Robin , Rouet, Richard, Avants : Gagneron, Caumont, Delys, Leclerc, Godart.

1932-33 : Les "forgerons" frappent un grand coup ...

L'U.S.R. croisait le fer dans ce championnat de 2ème série ou 2ème division avec US La Guerche (champion du Cher et du Berry), US Dun et SC Châteauneuf s/Cher. À noter que la saison suivante, ces mêmes équipes s'affrontèrent de nouveau dans le championnat de... 1ère division.

En ce début d'année 1933 (08/01/33), l'USR remporta sa première et unique victoire dans ce championnat de 2ème division.

Le journaliste de l'époque, peut-être troublé, évoquait les forgerons au lieu des fondeurs !

Dos à dos !

Lors des deux matches de championnat, US Dun et US Rosières se séparèrent sur le même score nul : 1-1

Les rosiérois sélectionnés dans l'équipe du Cher sénior

Quatre fondeurs: Henri Darcon, André Baujard, André Desmoulières et Léon Czubowski sont convoqués dans l'équipe du Cher pour affronter son homologue de l'Indre le 26 mars 1933 à Vatan.

prev next

1933-34 : Il faudra se partager les vestiaires désormais...

Création à cette époque d'une équipe aux couleurs rouge et blanche (Photos ci-dessus) :

 « Club polonais de Rosières ou C.P. Rosières »  qui fonctionnait en parallèle avec l'U.S.R jusqu'à la fin de l'année 1935, cette équipe jouera jusqu'en 2ème série. Le calendrier était très serré mais il fallait partager les installations !

 

Les quatre frangins

Dans cette équipe de Rosières, les quatre frères CZUBOWSKI  jouaient ensemble : Léon, François, Edmond et André. Ils connurent de nombreuses sélections du Cher, du Berry voire même de l’Orléanais pour Léon.

Mais qui sont ces joueurs guerchois !

Rosières sera la première équipe à faire chuter le leader guerchois (17/12/33) dans lequel des joueurs étaient non qualifiés !

Vous permettez, mon Colonel !

Pour disputer les rencontres importantes, on avait besoin de toutes les forces vives du club. Voici donc la demande de permission pour le joueur André BAUJARD ...


Avez-vous réglé la cotisation fédérale de 25 Francs?

 

1934-35 : Elu aux Régionales

Cette année là, l'U.S.R. rendit une très belle copie avec mention très bien et mérita de jouer au niveau régional en Promotion d'Honneur la saison suivante (elle sera la deuxième équipe du Cher, après l'US Dun, a joué dans un championnat régional !) . Après avoir brillamment remportée le titre du champion du Cher de première division, elle rencontra son homologue de l'Indre pour le titre de champion du Berry. 

Le 24 mars 1935 à Vatan. finale des championnats du Berry (1ère division), Arbitre : M Dagère.

US Rosières (champion du Cher) - AS Châteauroux (2) (champion de l'Indre) 1-1 après une prolongation de 120 min.

Buteurs : Pirot (U.S.R.) et Vidal (ASC2).

Avec gentillesse, Châteauroux accepta de rejouer la rencontre à Rosières le 14 avril 1935.

US Rosières (champion du Cher) - AS Châteauroux (2) (champion de l'Indre) 3-0 (1-0), environ 200 personnes, temps mauvais.

Ils seront de la Fête

Pour clôturer cette belle saison, le sous-district du Cher organisa une fête sportive le 31 mars 1935 « au ground du Pont Jacquier ».

D'autre part, Rosières était sans doute l'un des premiers clubs à mettre sur pied une équipe minime et les rencontres étaient très limitées. Les matchs entre équipes minimes contre AS Châteauroux le 9 décembre 1934 à Rosières et le 7 avril 1935 à Châteauroux et ce sera tout.

On jouera tout nu dimanche prochain 

Lors du déplacement à Amboise en mai 1935, une valise contenant un équipement complet a disparu....

Faux et usage de faux 

Un petit malin a envoyé, à la rédaction de la Dépêche du Berry, un faux compte-rendu lors du match contre l'US Guerchois le 6 janvier 1935 !

Championnat Minime

L'US Rosières demanda à la ligue du Centre un championnat officiel pour la catégorie "minime" mais seul l'AS Châteauroux se positionna sur la liste ...Il faudra attendre la saison 1956-57 pour assister enfin au premier championnat départemental minime avec seulement trois équipes (Le Foyer Saint-François en sera le premier vainqueur).

1935-36 : Sauvés des eaux !

Les fondeurs s'affirmaient de plus en plus et étaient sans doute l'une des meilleures équipes du Sous-District du Cher... juste derrière la redoutable et meilleure équipe du Cher de l'époque, US Dunoise (championne du Centre de Promotion en 1935-36 et trois années d'invincibilité sur son terrain). Pour sa première année en championnat du Berry de Promotion d’Honneur, l' U.S Rosières termina 2ème ex-aequo avec l' U.S. Le Blanc et derrière l'inévitable U.S. Dun. Le match retour entre l' U.S.R. et US Le Blanc reporté une première fois pour cause d'inondation (8/12/35)... débuta avec un peu de retard puisque le terrain du Pont Jacquier était sous l'eau juste avant le coup d'envoi. Ouf, l'US Rosières sauva sa saison en remportant l'unique succès dans ce championnat à trois équipes, l'AS Ardentes étant forfait général !

Dans le bureau du sous-district du Cher de football, René Cottineau (US Rosières) était le secrétaire général et Gaston Potron (US Rosières) le trésorier...

 

Repas frugal !

Le 20/10/1935, l'US Rosières chuta lourdement 5-2 à l'US Le Blanc (Indre).

Au stade Vélodrôme, les fondeurs n'étaient sans doute pas dans leur assiette ce jour-là !

 

1936-37 : Un carton d'invitation surprise

  1. US Dun 23 points (7 Victoires - 1 Nul),
  2. PS François 18 points (5 Victoires - 3 Défaites) ,
  3. US Rosières 16 points (3 Victoires - 2 Nuls - 3 Défaites),
  4. US Le Blanc 12 points (1 Victoire - 2 Nuls - 5 Défaites),
  5. US Villedieu 11 points (1 Victoire - 1 Nul - 6 Défaites).

Vous ne rêvez pas !

US Dun est champion du Berry où évoluait notamment André JAMPIERRE qui débuta à 13 ans en équipe 1 (118 buts marqués de 1935 à 37 !) et passa pro au FC Toulouse puis au RC Paris.  Suite aux forfaits de l' US Dun et du Patronage Saint-François, Rosières est appelé à représenter le Berry dans ce championnat Centre de Promotion où son équipe rencontrera en match aller-retour le CA Orléans (champion de l'Orléanais), le SC Chartres (champion de Beauce) et le SC Poitiers (champion de Touraine) et  qui deviendra champion du Centre.

Albert Caulier (US Rosières) devenait le président du sous-district du Cher de football, René Cottineau (US Rosières) restait secrétaire général et Louis Forgereau était le trésorier

Classement final tous 6 matchs joués :

  1. SC Poitiers 15 points (3 Victoires - 3 Nuls),
  2. SC Chartres 14 points (3 Victoires - 2 Nuls - 1 Défaite),
  3. CA Orléans 10 points (2 Victoires - 4 Défaites),
  4. U.S.R. 9 points (1 Victoire - 1 Nul - 4 Défaites).

La raison contre la passion

Cette saison riche en émotion se termina par un match entre les « anciens » et les « jeunots ».

Pas très sympas, ces guerchois 

Le champion du Berry de 1ère division , le CA Guerchois, n'est pas venu honorer l'invitation de l'US Rosières ...sans prévenir

Le nouveau Stade des Usines (Route de Lunery) sera inauguré le 16 mai 1937

 

1937-38 : Les 12ème et 13ème hommes déjà

Les rencontres se disputaient désormais sur le nouveau stade : Stade des Usines, route de Lunery. Durant ces quelques années qui précédèrent la guerre, Rosières était devenu en quelque sorte le Siège Officiel du District du Cher de Football (naissance du District du Cher de football le 23 juin 1938).

Albert CAULIER était président du tout nouveau District en 1938 et membre de la Ligue du Centre. René COTTINEAU était secrétaire et sélectionneur unique du Cher. Louis FORGEREAU était le trésorier. M. DACOSTA était le président de la commission des arbitres du département Emmanuel HOLUB (ancien arbitre) était le secrétaire de la commission des arbitres.

Coupe Charles Simon, une Première

Pour son tout premier match de Coupe de France, l'USR jouera contre le CS Roanne

Pour cette année, la Coupe du Cher fut créée (superbe objet d'art qui récompensera le vainqueur est offert par M. de Contades sous le patronage de la « Vie Rurale »). Deux équipes de Rosières seront engagées pour cette première édition et ne passeront pas le premier tour !

 
 

Sans limite...

Pour ce début de championnat le dimanche 15 octobre 1937, la rencontre se déroula avec de nombreuses péripéties. À Séraucourt, devant 4000 spectateurs, le Patronage Saint-François bat U.S.R. 2-1 (But de Dorie pour l' USR).

Un match qui prouve qu'il est urgent d'éduquer la foule.

En résumé, partie dure, où l'on vit peu de beau jeu tant l'importance du match est grande. Nous espérons que par la suite, nous verrons beaucoup plus de beau jeu. Nous remercions les spectateurs d'être venus si nombreux et donnons-leur rendez-vous pour le match contre la Berrichonne le 31 mars.

Le 1er but du Patronage est très contesté, le ballon est mis en corner par Baujard puis remis en jeu involontairement par 2 spectateurs et le second fut marqué de la main par l'avant-centre. Ce qui provoqua des incidents au stade Séraucourt. Le terrain n'étant pas entouré d'une main-courante, mi même d'une corde !

Suite à une réclamation de l'USR, le District du Cher prit la décision d'annuler la victoire de Patronage SF et de faire rejouer ce match ...sur terrain neutre! Le Patronage SF remonta l'affaire à la Ligue du Centre de Football et ...pas de remake de ce match!

Pour la petite histoire, il faudra attendre... 30 ans pour que la loi du jeu autorise le remplacement d'un joueur à la convenance de l'entraîneur !

 

L'Etoile Sportive Montluçonnaise prit le bouillon à Rosières 7-1...

 

Les célibataires défient les mariés 

Une équipe olympique à Rosières !

Un grand match de propagande est programmé à Rosières en 22 mai 1938 avec la venue du CO Billancourt, champion de Paris de division d'Honneur. Les parisiens l'emporteront facilement 3-0.

1938-39 : J'avais fait un rêve...

Demande particulière...
Lors d'une réunion du District du Cher de football de début d'année, le président de l'US Rosières demanda, à l'assemblée, une autorisation particulière pour les jeunes polonais jouant dans l'équipe réserve...

Sans commentaire...
Pour ce match de 1ère division du 13/11/1938, la réserve de l'US Rosières coula à la Guerche 13-0... et fit couler peu d'encre !

Aux couleurs du District du Cher 

Lors de l'ultime match  du 12-2-39 du championnat de Promotion (poule D), l'US Rosières a adopté les couleurs rouge et verte du District  du Cher de football pour éviter la confusion avec les maillots blancs de l'US Briare.

En battant 5-2 l'US Briare, l'US Rosières décrocha la première place de la poule D et disputa le barrage de Promotion d’Honneur à Romorantin.

Le 5 mars 1939 U.S.R.  - US du Centre de Tours: 3-1.

Le 12 mars 1939 CA Neuville - U.S.R. : 7-2.

Le 19 mars 1939 U.S.R. - SC Chartres : 2-1.

En poule finale, l'U.S.R. se classa première ex-aequo en finale avec C.A.Neuville. L'U.S. Rosières est tout de même champion de promotion d’Honneur du Centre.

Les deux premiers joueront donc le barrage Honneur - Promotion entre les deux derniers de Division Honneur en poule 4 (les deux premiers de cette poule joueront la saison suivante en Division Honneur).

Le 1er avril 1939, USR a déclaré forfait pour les barrages ascendants Honneur - Promotion. M. Raimbault, président de l'U.S.R., s'explique sur ce forfait : la mobilisation de 6 joueurs est la seule raison de ce forfait...

En parallèle du championnat de Promotion d'Honneur du Centre se disputait le championnat du Cher de Promotion d'Honneur où l'USR termina 3ème derrière l'US Dun et l' AF Aubigny. Lors de la 2ème journée (7/11/38), Rosières trébucha, à domicile, contre l'US Dun 3-1.

 

Joueront-ils en rose ?

Pour respecter la tradition, l'US Rosières organisait un match de propagande. Le 14 mai 1939, le Stade Français se déplaça au Stade des Usines.

Victoire de la sélection du Cher 

Emmenée par Espa, Kalowy et Czubowski de l'US Rosières, et dirigée par René Cottineau, cette sélection du Cher disposa du C.O. Billancourt 3-2

Enfin le Challenge Proudhon prendra la direction de Rosières....

Il faudra attendre le 28 mai 1939, avec une formule différente (sur une journée), pour voir le challenge Proudhon dans les vitrines de l'US Rosières.

1939-40 :  Alors l' U.S.R. s'inscrivit au critérium

Démisssions

A la suite de la démission de M.RAIMBAULT (président) pour des raisons de santé et M.MIGRAINE (secrétaire) pour des raisons de travail , une assemblée générale s'est tenue le 23 juin 1939. Le nouveau bureau a été constitué comme suit :

Président :Albert CAULIER, vice-président: Henri COURSEAU, secrétaire: Hubert CAULIER et trésorier: René AUBRUN

Très affûté pour le critérium

Malheureusement la seconde guerre mondiale arrêta une progression constante. À partir de décembre 1939, le District décida de créer un critérium du Cher qui remplacerait le championnat et la Coupe du Cher.

En mars 1940, l'équipe de l'U.S.R. était composée de jeunes éléments encadrés par quelques anciens de l’année précédente :

BERNARD, BONNIN, CAULIER Hubert, DA COSTA, DEFAIT, HAWRYLAK, MALAWKA, MARGUERITAT, MARNAT, MATHIEU et PACZYNSKI  (qui remporta le challenge Paul BOURGOIN : 8 matchs et 6 buts encaissés pour la saison 1939-40) .

Classement Poule Ouest 10 matchs joués :

  1. U.S.R. 28 points, 1 seule défaite, 28 buts marqués contre 7 encaissés.
  2. Entente CASB/USB, 27 points
  3. Normalienne Bourges, 12 points
  4. ES Bigarelles, 12 points
  5. Patro Saint-François, 12 points
  6. Avant Garde du Lycée de Bourges, 11 points

U.S. Rosières termina première de la poule ouest, une seule défaite en 10 rencontres, devant l’entente C.A.S. Bourges / U.S. Berry.

Dans la poule est, le CA La Guerche sortit vainqueur devant l'US Dun. La grande finale n'aura pas lieu ...pour les raisons que l'on sait.

Création du sous district Cher Est...
Pour la période de la guerre, il a été créé, pour éviter des déplacements importants un sous-district Est du Cher (pour 1 an seulement...) sous gérance de Pierre Roux de la Guerche.

Les lycées tiennent tête au maître...

L'Avant Garde du Lycée de Bourges fit match nul face au leader de cette poule Ouest...qui avait gagné 6-0 une semaine plus tôt !

Protège-nous des mauvais coups

La "Protectrice" pouvait être bien utile pour chaque sportif de l'USR...