Les années 50

 
 

1950-51 : Ils ne seront pas venus jouer pour la Saint-Sylvestre

Présentation de la saison 1950-51

Des affaires, des recours...et un perdant !

Pour la deuxième année consécutive, l'USR ne disposait toujours pas de gardien de but de métier, W.SUMERA en assurait encore l'intérim...

En ce 31 décembre, l'orchestre est bien venu jouer pour le traditionnel bal de fin d'année à Rosières mais ce ne fut pas du tout la même musique au Stade des Usines !

Le 31 décembre 1950 U.S.Rosières bat AS Jouet s/l'Aubois par forfait (sur décision du District du Cher mais...) à 15h30, seule U.S.R. se présente sur le terrain, M. GUILLOCHON arbitre, siffle le coup d'envoi. L'AS Jouet s/l'Aubois ne se présentant pas, les fondeurs gagnent par forfait. Notons que l'arbitre s'était déplacé le matin même pour reconnaître le terrain et l'avait effectivement reconnu praticable à 8h30. Il avait aussitôt téléphoné à Jouet s/l'Aubois , invitant à venir jouer le soir. On s'étonne et les spectateurs assez nombreux furent surpris de ne pas voir venir de visiteurs.

Sur ces entrefaites, M. GUILLOCHON arbitra un match d'entraînement entre la première des fondeurs et la 1B. Il avait neigé...

Au district du Cher de football le Jeudi 18 janvier 1951.

Homologation des matchs : Match gagné à Rosières par forfait. Vu la feuille de match signalant que l'arbitre a informé par téléphone à 2 reprises, dans la matinée, les dirigeants de Jouet s/l'Aubois que le terrain était en parfait état.

Acte I

Attendu que Beffes se rendant à Dun s/Auron a utilisé le même itinéraire que Jouet aurait dû emprunter et l'a fait sans incident et avec rapidité, le District, pour ces raisons donne match gagné à Rosières par forfait 3-0.

Acte II

Décision définitive prise par la Fédération Française de Football : le match sera joué...

 
 

Classement de la saison 1950-1951 :

  1. A.S. Jouet s/l'Aubois 57 points
  2. S.C. Châteauneuf s/Cher 55 points
  3. U.S. Rosières 54 points

En se déplaçant, l’A.S. Jouet s’adjugea donc automatiquement 1 point. Match (re)joué le 24 juin 1951 U.S.R. - AS Jouet s/l'Aubois 10-1

Bien qu'écrasé à Rosières, l'AS Jouet s/l'Aubois a acquis le point qui le fait champion du Cher de 1ère division. Public assez nombreux. Sportivement, en signe d'amitié, le capitaine de Rosières offre une gerbe au capitaine de Jouet.

« Les fondeurs voulaient montrer que malgré les petites chinoiseries d'un tapis vert, ils étaient bien les meilleurs de la 1ère division... Une seule défaite sur le terrain en 2 saisons de championnat ».

Malgré les 2 défaites (matches aller-retour) et  les 15 buts passés à l'AS Jouets/l'Aubois, l'US Rosières ne montera pas en Promotion d'Honneur. D'autre part, les deux rencontres contre l'AS Bigny-Vallenay ne rapportèrent qu'un seul point (1-1 à l'aller mais match perdu sur tapis vert et l'unique défaite dans son championnat à Bigny 2-1).

L'affaire de Jouet ne fut la seule affaire de l'année. Deux joueurs rosièrois possédaient une double licence avec les conséquences malheureuses pour le club et pour les joueurs en question !

L'affaire Lucien BORDERY, elle aussi, est remontée à la Fédération Française de Football

  • Appel du Stade Vierzon contre Lucien BORDERY  (2 licences : Stade Auxerre où il a effectué son service militaire et US Rosières).
  • Appel de l'AS Bigny et de l'US Saint-Florent s/ Cher contre Henri SKOWRONSKI  (2 licences : Il est Montluçonnais et Rosièrois) Matches perdus sur tapis vert contre US Saint-Florent s/Cher et l'AS Bigny-Vallenay.

On le rejoue ou pas !

Match de championnat de 1ère division : Stade Vierzon-USR 1-3 du 07/01/51

Après décision du District du Cher de football, ce match devra être rejoué le 22/04/51 à Vierzon. Suite à l'appel de l'USR auprès de la Fédération Française de Football, celle-ci entérinera  le score acquis sur le terrain du 07/01/51 et cette rencontre ne sera jamais rejouée ...

 

Les Magyars s'arrêteront à Rosières

L'équipe Hungaria (joueurs hongrois de la région parisienne) viendra défier les fondeurs au Stade des Usines le 10 juin 1951. En ce début des années 50, la Hongrie était sans doute la meilleure nation de football avec notamment PUSKAS et KOCSIS (championne olympique en 52 et vice championne de monde en 54).

Avis de recherche 

Pour la saison 1951-52, le club recherchait un entraineur, il passa donc une petite annonce dans le journal FRANCE FOOTBALL. De nombreux CV furent envoyés sans suite pour certains...

 

Godasses précieuses 

Chaque joueur ne pouvait pas s'acheter des chaussures à crampons, le club les prêtait donc. Celles-ci étaient restituées lors d'un changement de club ou de l'arrêt du football. Gaston DADAT était le gardien de ce précieux trésor.Gilles JOLLY prendra le relais par la suite.


La Sélection du jour:

André MOUTAT  sélectionné du Cher cadet


1951-52 : Les jeunes au centre des débats

Présentation de la saison 51-52

Pour les matches de championnat, le prix d’entrée (plein tarif) au stade était de 60 Francs.

Ils attendent encore le feu vert

En 27/01/52, les bignolais ne sont pas déplacés à Rosières pensant que le terrain du Stade des Usines était impraticable mais ce ne fut pas le cas ... L'AS Bigny-Vallenay fut donc déclarée forfait avec 0 point !

Un gardien ...à la pointe de l'attaque

De plus en plus, les jeunes rosièrois s'illustraient dans les différentes sélections :

LASKA, PIETRASZEK Edouard, MENURET, LAGOWSKI et POLAK sélectionnés du Cher cadet en décembre 1951 et Maurice LAGOWSKI sélectionné dans l'équipe du Centre cadets le 30 mars et le 9 mai 1952 comme gardien de but.

L'année suivante, ce même joueur sera de nouveau sélectionné dans l'équipe du Centre mais junior et au poste d'ailier gauche....

 

En toute Amitié

Le 13/04/52, l'US Rosières organise le premier challenge de l'Amitié  (équipes des supporters, des dirigeants, pompiers etc.). Pour cette première édition, les pompiers remporteront le trophée.

Assemblée Générale USR du 21-06-1952

 

1952-53 : Deux matches de Cup rejoués et deux premières...

Avant saison 1952-53 chez les fondeurs

Les jeunes continuent à briller

A l'instar des cadets et des juniors, la relève est assurée...

Il aurait fallu un Big Rosières

L'U.S.R. rata le titre et l'accession en Promotion d'Honneur (un nul aurait suffi) lors de la dernière journée aux Bigarelles Bourges (3-0) mais elle marqua 79 buts dont 53 lors des matches retour et encaissa 22 buts dont 7 dans les matchs retour en 22 rencontres. Elle termine 3 ème à un point des co-leaders E.S. Bigarelles Bourges(champion du Cher au goal-average !) et de l'A.F. Aubigny s/Nèr .

Classement final 1ère division : 1-E.S. Bigarelles Bourges 51 (GA 2,033), 2-A.F. Aubigny s/Nère 51 (GA 2,00), 3-U.S. Rosières 50 (GA 3,00), 4-A.S. Bigny-Vallenay 50 (GA 1,885),5-R.C. Berruyer(2) 49, 6-S.C. Châteauneuf s/Cher48, 7-U.S. Florentaise 43, 8-O.Mehun s/Yèvre 42, 9-C.A. Guerchois 41 (GA 0,829), 10-U.S. Sancerre 41 (GA 0,548),11-Foyer Saint-François Bourges(2) 38, 12-A.S Jouet s/l'Aubois 23


Solidarité pour les blessés

La  commission de la caisse de Solidarité versera une somme d'argent pour deux blessés rosièrois: Luis QUINTANILLA et Joseph HAWRYLAK

Finalement ce ne fut pas pas si mal  pour une première fois !

Cette année 1953 voyait Rosières disputer, pour la première fois, la finale de la coupe du Cher sénior et la finale de PICHONNAT (réservée aux juniors).

Comme en Angleterre, un match nul de Cup était rejoué. Le premier quart de finale, US Florent s/ Cher recevait US Rosières pour un match passionnant qui se termina sur un nul 4-4 ap (3-3 à la fin du temps réglementaire) alors que les florentais menaient quatre fois au score !

Le second round se déroula à Rosières où les locaux disposèrent facilement de leur hôte 5-1.

En demi-finale, rebelote ! Au stade des Prés-Fichaux

(Bourges), AS Bigny-Vallenay et l'USR ne purent se départager 3-3 et une semaine

plus tard au même endroit les fondeurs prirent le dessus 2-1.

En finale, Rosières baissa pavillon contre le Racing Club Berruyer (DH) 1-0 au stade des Près-Fichaux le 24 mai 1953. À noter que l'unique but berruyer a été inscrit par un ex (futur) rosièrois Stéphan CIESLIK sur penalty.

 
 
 

Les juniors rosièrois remportent la première Coupe PICHONNAT

 
 

1953-54 : Ils ont bien mérité un petit ballon de Sancerre

 

Télécharger les 20 numéros « Allez Rosières » de janvier à juin 1954

 

[ Si vous n'avez pas de compte Dropbox, aucun problème que des solutions, sur la fenêtre qui s'ouvre soit vous créez un compte ainsi vous aurez un espace de stockage sur le cloud, soit en bas vous cliquez sur Non merci, accéder aux contenus directement. Merci. ]

[ Pour télécharger le numéro, en haut à droite, cliquez Télécharger et Téléchargement direct ou Enregistrer dans ma Dropbox, au choix, puis enregistrer sous votre machine. Merci. ]

 

Tes supporters sont là

Les bons résultats ont attiré au Stade des Usines de nombreux spectateurs et même à l’extérieur où le déplacement à Sancerre par exemple se fit dans trois cars en plus du car des joueurs. Pour ce match de la montée, l'US Sancerre, fera jeu égal pendant 80 minutes puis succomba devant l'U.S.R. 4-1. Pourtant Sancerre menait 1-0...

 
 

L'arbitre arrête le match ...sous les sifflets du public.

Pour le dernier match de championnat (09/05/54), USR-US Dun s/Auron où, en amical, l'USR gagne 3-0. L'arbitre, dépassé, avait arrêté la rencontre à la 35ème minute,  l'USR menait alors 1-0. La deuxième mi-temps se déroula tout de même sous la conduite bénévole de M. MADEJ (Rosières).


Cette belle saison 1953-54 s'acheva par une élimination en demi-finale contre le R.C. Berruyer (Division Honneur) 4-2 au stade de l’Ile-d’Or (Bourges), une équipe qui l'avait déjà éliminée en Coupe de France (3-0 ap) en début d'année.

L'US Rosières est tout de même championne du Cher de 1ère division avec la meilleure attaque, la meilleure défense et 3ème au classement du challenge Fair-Play. La réserve termine aussi première du championnat des réserves de 1ère division. Bravo à tous.

La sélection du jour

5 joueurs de Rosières sélectionnés du Cher : A MAHUT en sénior, M. LAGOWSKI , J. LASKA et E. PIETRASZEK en junior et J.DUCHET en cadet


Assemblée générale de l'USR 22/06/1954

 

Comptez-vous, SVP

La ville de Rosières qui appartient à la commune de Lunery comptait 1 763 habitants très loin derrière le chef-lieu du Cher, Bourges avec ses 53 879 âmes.

1954-55 : Un ex-pro nantais aux commandes

Présentation de l'USR saison 1954-55

Comité directeur :

Présidents d'honneur: Louis MAGDELENAT et Albert CAULIER

Président: Henri COURSEAU

Vice-Présidents: André BAUJARD et Maurice HOUE

Sécrétaire général: Hubert CAULIER

Trésorier général: Raymond PAUTET

Secrétaire-adjoint: Robert ERNOULT

Tésorier-adjoint: Norbert MILLET

Membres: Jean FAUCARD, Joseph HAWRYLAK, Gilles JOLLY, René POTIER, René TROUVE

Pour la saison 1954-55 et suite à la montée en Promotion Honneur, la réserve devrait repartir en 3ème division... Elle y termina première de sa poule

3ème division poule A :

  1. U.S.R. 58 points (19 Victoires -1 Nul)
  2. US Graçay 52 points
  3. ASC Levet 46 points

Roger POUILLOT, ex-pro à Nantes et au Mans devient l'entraîneur de l'U.S.Rosières.

Tarifs des entrées au stade (matches de Promotion d'Honneur)

Sept..embre exceptionnel !

Quel festival offensif pour ces 4 matches du mois de septembre 1954 : USR bat O.Mehun s/Yèvre 8-0 (05/09) en amical, USR bat Cercle Louis-Rossat 7-0 (12/09) en championnat, USR bat US Dun s/Auron 1-0 (19/09) en CF et USR bat Langlée 7-0 (26/09) en championnat ....Quand Kéké jouait avec Kiki.

Jamais deux sans trois !

Lors du match de Promotion Honneur entre U.S.R. et Stade Vierzon, le même joueur de Rosières rata les deux premiers penalties !

À Rosières, dans une ambiance extraordinaire, le Stade Vierzon sera sanctionné de 3 pénalties : S.ORLOWSKI (alias Gomune) rate 2 pénalties et le 3ème sera, tout de même, marqué par M. LAGOWSKI , Ouf ! Rosières gagna tout de même 4 à 2.

Pour la troisième année consécutive, le R.C. Berruyer (Division Honneur) élimina l'U.S.R. en demi-finale 2-0 au stade des Bigarelles.

Des beffois font barrage

Créditée d'une excellente saison, l'Union Sportive de Rosières devait disputer, en ce lundi de Pâques, un match décisif afin de disputer les barrages d'accession en Division Honneur au Prés-Fichaux (Bourges) contre le SC Beffes. Pourtant battus à l'aller et sans vainqueur au retour, les cimentiers auront le dernier mot lors de ce match décisif (victoire 4-2).

Poule d'accession en DH:

Les deux premiers des trois poules de PH sauf les équipes réserves (Arago Sport Orléans, la Berrichonne de Châteauroux etc. qui ne pouvaient pas monter) disputèrent un championnat d'accession en DH en matches aller-retour sur 10 journées.

Dans la poule C, l'Arago Sport Orléans (R) termina premier et sera champion du Centre de PH devant la Berrichonne de Châteauroux (R). Pour attribuer, les deux premières places de cette poule C, il fallait retirer les matches aller-retour contre l'AS Orléans: le Foyer Saint-François Bourges s'adjugea le premier ticket et Beffes et Rosières terminèrent deuxièmes ex-æquo. Malgré la victoire à l'aller et le nul au retour en faveur des rosièrois, il fallait disputer un match de barrage pour attribuer le deuxième ticket alors que le mini-championnat d'accession avait déjà démarré... malheureusement l'US Rosières échoua.

De ce mini-champion d'accession entre l'AS Janville, le Foyer Saint-François, l'US Saint-Aignan-Noyers, le CA Pithiviers, le SC Langeais et le SC Beffes, les deux premiers nommés auront le droit de jouer en DH l'année suivante ...pour redescendre en PH en 1956-57! 

La sélection du jour

Sélection cadets le 14/11/54 à Aubigny s/Nère contre l'Eure-et-Loir (victoire du Cher 2-1), le 12/12/54 contre le Loiret, le 06/02/55 contre le Loir-et-Cher à Blois et le 24/04/55 contre l'Indre

USR : Jean RECK, Daniel COTTINEAU et Marcel BERGERON 

Jean RECK (arrière gauche) et Daniel COTTINEAU (remplaçant) sélectionnés dans l'équipe du Centre cadet contre le Centre-Ouest le 8 mai 1955 à Argenton s/Creuse

Victoire du Centre-Ouest 5-2

Dites 3 !

Les cadets, les juniors et les séniors terminent 3ème de leur championnat.

Les séniors 1B sont vice-champions du Cher de ...3ème division

Mariés contre célibataires

Le 19/06/55 au stade des Usines se disputait une rencontre inédite "Mariés" contre "Célibataires"

Mariés: MALKIEWICZ, BALCERZAK, BERGERON, MAHUT, CIESLIK, SAINJON, BELLOSGUARDO, CAULIER, OJCYK, RODRIGUEZ, BORDERY

Célibataires: Frères PIETRASZEK, LAGOWSKI , BOUKREDIA, ORLOWSKI, LASKA, FENIAK, MARTIN, SUMERA, STANIO

La rubrique « Dans le Creuset du Fondeur » faisait aussi son apparition dans la presse locale...

Ils jettent l'éponge... et qu'est-ce que l'on fait maintenant!

L'assemblée générale du District du Cher du 05/06/55 s'est terminée dans la confusion ou plus exactement ne s'est pas terminée. La discussion sur un vœu présenté par le SC Saint-Amand-Montrond et l'USR. Hubert CAULIER qui propose la création d’un championnat des réserves (D.H, P.H., 1ère division etc.) en est la cause. Ce vœu tendait à demander la création, dès l'ouverture de la saison prochaine , d'un championnat réservé aux équipes réserves.

Après vote, l’assemblée approuve ce projet, les membres du comité directeur ayant par avance fait connaître leur avis sur l’impossibilité d’organiser un tel championnat dans un délai aussi bref, déclarèrent alors se retirer. Ce projet n’aboutira pas par la suite.

Finale CP 12/06/55 CAJO Vierzon-SC Beffes 2-2 à l'Ile d'Or

Pour les juniors, il n'était pas question de disputer de prolongation. Mais on ignorait si l'une des équipes devait être déclarée victorieuse au bénéfice de l'âge ou si la partie devait être rejouée car il n'y avait pas au stade aucun membre du District du Cher dont le Conseil est en majorité démissionnaire, la question ne fut pas tranchée définitivement. Le match sera donc rejoué le 19/06/55: SC Beffes-CAJO Vierzon 4-0

Assemblée générale de l'USR 16/06/55

1955-56 : À l'Honneur !

 
 

Après quatre ans au R.C. Berruyer, St. CIESLIK revient à Rosières et succède à R. POUILLOT (parti au R.C. Berruyer) dans sa fonction d’entraîneur. Stéphan CIESLIK (alias Chu) remporta trois années consécutives la Coupe du Cher avec le R.C. Berruyer en 1953, 1954 et 1955. Il gagna ces trois finales par un but d’écart et le but décisif fut réussi par lui-même.

La tête dans le sac

Rosières commença très mal l'année civile 1956 par une défaite face à l'ES Bigarelles (Promotion Honneur) 3-2 le 1er janvier 1956 aux Bigarelles.

Buts à Rosières : SAINJON et CIESLIKi

Composition U.S.R. : PIETRASZEK St., BALCERZAK, PIETRASZEK E., SUMERA, ORLOWSKI, RODRIGUEZ, CIESLIK, MAHUT, LAGOWSKI , SAINJON, BOUKREDIA.

Nous avons véritablement peiné à reconnaître l'équipe rosièroise, dont la plupart des éléments nous ont paru lourds et en mauvaise condition physique pour tenir 90 minutes de jeu rapide. Le bal de fin d'année avec l'accordéoniste Tony MURENA, constitue-t-il, une excuse ou tout au moins une explication à l'impuissance de plusieurs équipiers rosièrois...

Ils prennent de la hauteur

U.S. Rosières devance le R.C. Berruyer et remporte la Coupe DELAMARRE. Les cadets rosièrois échouèrent en compétition régionale en perdant les 2 matches qu'ils disputèrent 1-0 (La Berrichonne de Châteauroux et le O.A.S. Les Vaux).

Chemin de croix pour atteindre le paradis...

L’U.S.R termine premier de la poule C de promotion d’Honneur devant le S.A. Issoudun, échoue pour le titre de la ligue du Centre devant l’A.S. Orléans ou l’Arago mais gagne son billet pour la D.H. le 27/05/56 devant le C.S. Angerville : 7-3

Accession à la Division d’Honneur (projet présenté par la Ligue) :

La Promotion d’Honneur du Centre 1955-56 comprenant trois groupes :

1-Les vainqueurs des trois groupes se rencontreront en poule finale à trois matches aller et retour : C.S. Angerville (poule A) remplaçait A.S. Orléans (2) qui ne pouvait pas monter, U.S. Saint-Pierre des Corps (poule B) et U.S. Rosières (poule C) qui termina première devant le C.S. Angerville et jouera en D.H. la saison 56-57.

2-Parallèlement sera organisée une poule réunissant les seconds des trois groupes : C.A. Pithiviers (poule A), U.S. Argenton s/Creuse (poule B), S.A. Issoudun (poule C). S.A. Issoudun termina premier devant U.S. Argenton s/Creuse

3-Si le vainqueur de la poule finale des seconds n’appartient pas au même groupe que le vainqueur de la poule finale des premiers, les deux premiers classés de cette poule finale des premiers accéderont à la Division d’Honneur.

4-Le cas contraire, une rencontre supplémentaire sera jouée qui opposera le premier du groupe des seconds et le second de la poule finale des premiers, le vainqueur de ce match ainsi que le vainqueur de la poule finale des premiers accéderont à la D.H. Angerville disposa d’Issoudun et accompagnera Rosières en D.H.

-22/04/56 Accession en Honneur USR-US Saint-Pierre des Corps 1-0

-29/04/56 Poule finale Promotion USR-Arago Sport Orléans (R) 1-4

-06/05/56 Accession en Honneur CS Angerville-USR 6-1

-13/05/56 Accession en Honneur US Saint-Pierre des Corps-USR 2-3

-27/05/56 Accession en Honneur USR-CS Angerville 7-4

La sélection du jour

Les cadets PRZYBYLA André et PARDO Francis retenus dans l'équipe du Cher le 27-05-56 contre Loir-et-Cher (victoire du Cher 6-0).

Les cadets GRZELAK Edouard et PARDO Francis retenus dans l'équipe du Cher le 18-12-55 à Châteaudun contre l'Eure-et-Loir.


Assemblée générale de l'USR 28/06/56

 

1956-57 : Ils calent à Pâques !

Dans le championnat de Division d’Honneur, l’U.S.R. termina premier club du Cher, ex-aequo avec le RC Berruyer, les équipes du Cher n’étant pas représentées dans les divisions supérieures. Les adversaires régionaux n'étaient pas des moindres comme par exemple le FC Tours (équipe fanion) qui viendra fouler le Stade des Usines le 7 octobre 1956.

Tour de champ à Rosières

 
 

En cale sèche ...

En 1/4 de finale de la Coupe du Cher SC Beffes - U.S.R. 2-1 (0-1) au stade des Cales.

Buts pour l' U.S.R. : MARTINEZ (12e) et pour S.C.B. : Marcel RAPEAU (72e) et LEMASSONNE (82e).

Rosières succombe en 2ème mi-temps face au SC Beffes.
En ce jour de Pâques, malgré la fête de Jouet qui bat son plein, c'est devant une assistance record que les beffois sont venus à bout des rosièrois, lesquels donnèrent le meilleur d'eux-même jusqu'à la dernière minute, recherchant tout au moins à égaliser puis recherchant la prolongation dans l'espoir d'arracher la victoire. C'était mal compter sur la défense beffoise qui ne laissa rien passer, et le but de différence reflète bien la physionomie de la partie.

Décidément, il ne faut pas rencontrer le SC Beffes un jour de Pâques !

Allez, les gars, on se tire d'ici !

Se jugeant lésés, les juniors du Foyer Saint-François quitteront le terrain avant la fin du match lors de ce quart de finale de Coupe PICHONNAT (19/05/57)

Bravo les juniors

Les juniors remportent leur deuxième Coupe PICHONNAT et encore face à l'ES Bigarelles.

La sélection du jour

14-04-57 Stephan CIESLIK retenu dans l'équipe du Cher sénior contre la Vienne à Sauvigny (Vienne)

14-04-57 Edgar DESNOUX et Marcel BERGERON retenus dans l'équipe du Cher junior contre la Vienne à Sauvigny (Vienne). 

 
 

1957-58 : Trop dur, pour un fondeur !

Avant saison 1957-58 chez les fondeurs

Petites annonces classées

Pour recruter des joueurs, l'US Rosières n'hésitait pas à passer des petites annonces dans la presse...

Classement final de Division Honneur :

  1. VS Chartres 38 points
  2. FC Tours 34 points
  3. ASJ Châteaudun 23 points
  4. AC Amboise 23 points
  5. USM Montargis 22 points
  6. AS Gien 22 points
  7. CS Angerville 21 points
  8. OC Orléans 20 points
  9. AJJ Blois 19 points
  10. RC Bourges 18 points
  11. US Vendôme 17 points
  12. U.S. Rosières 7 points, 2 Victoires - 3 Nuls - 17 Défaites (Bp : 31, Bc : 38) sur 22 matchs joués.

La saison en Division Honneur a coûté de gros sacrifices à la Société qui ne peut et ne veut pas malheureusement pas faire comme certains clubs, c'est à dire acheter ou payer des joueurs... 

Sept minutes de trop 

En ce 6 octobre 1957, l'USR aurait pu (ou dû) battre le CS Angerville mais les visiteurs égalisèrent à la 83ème minute. Décidément, la saison 1957-58 ne démarrait pas idéalement....

Sans grand moral

U.S.R. fut rapidement condamnée du fait de la régularité de ses défaites à l'image de cette lourde défaite à domicile contre AAJ Blois.

Le 26 janvier 1958 U.S.R. - AAJ Blois 2-7.

U.S.R. : DESNOUX, FENIAK, Edouard PIETRASZEK, CIESLIK, RODRIGUEZ, André et Marcel BERGERON, ORLOWSKI, J. SAINJON, LAKA, COTTINEAU

 

Ave Cavus, quia cladem te hodie Saint-Doulchard

La réserve emmenée par Claude CAULIER (alias Cavus) fit une très belle saison en deuxième division à l'image de ce match à Saint-Doulchard

La sélection du jour

-04-11-57 Edouard GRZELAK et Michel ROUX sélectionnés en équipe du Cher cadet contre le Loir-et-Cher

-15/12/57 Marius KON etJoseph MALAWSKA éélectionnés du Cher cadets contre le Loiret à Meung-sur-Loire.

-05/01/58 Marius KON, Joseph MALAWSKA, remplaçant : F. LABROUSSE sélectionnés du Cher cadets contre l'Indre 3-3 

-15/05/58 J.SAINJON et Stéphan CIESLIK sélectionnés du Cher séniors (Victoire de la Nièvre 3-1 à Châteauneuf s/Cher).

-08/05/58 Joseph MALAWSKA sélectionné dans l'équipe du Cher cadet contre la Creuse (victoire du Cher à Boussac 8-1) 

-15/05/58 PRZYBYLA André sélectionné comme gardien remplaçant en équipe du cher junior contre la Nièvre

Assemblée Générale de l'USR 26/06/58

 

1958-59 : Vous finirez sans moi !

Avant-saison de l'USR 1958-59

Alerte chez les fondeurs

Après la lourde défaite subie à Bitray 5-1 (01/02/59), la crise couve au cœur de l' hiver 1959. La semaine suivante, le leader Foyer Saint-François tombera à Rosières 2-1. Comme quoi, quand on veut, on peut...

Geste impardonnable

Match de deuxième division USR-CAJO Vierzon 1-4 (22/03/59): Un joueur du CAJO a été frappé d'un coup de poing par un spectateur ayant pénétré sur le terrain. Le District inflige un blâme aux dirigeants de Rosières, qui n'ont pas fait respecter l'ordre sur le terrain et pénalise la société d'une amende de 5000F au bénéfice de la Caisse de secours des joueurs du District.

C'est un sacré coup de projecteur, une semaine avant les festivités du 50 ème anniversaire de l'USR ! 

La sélection du jour

KON Marius sélectionné du Cher cadet le 23/11/58 contre le Loir-et-Cher

KON Marius (arrière central) et MALAWKA Joseph sélectionnés du Cher cadet contre le Loiret le 15-12-58 (remplaçant: LABROUSSE François)

KON Marius sélectionné du Cher cadet, contre le Loiret (défaite 2-0) à Argent le 11/01/59 et contre la Creuse le 07-05-59

HEFKA JC et STANKOWIECZ JC sélectionnés en équipe du Cher minime le 23/11/58 contre le Loir-et-Cher (victoire du Cher 4-1) et Marius KON en cadet (match nul 3-3) à Mehun s/Yèvre , en décembre 1958 et 11/01/59 à Argent avec la victoire du Cher sur le Loiret 5-0 avec un but de JC HEFKA en minime et victoire du Loiret 2-0 en cadet.

KON Marius (cadet) sélectionné contre la Creuse à Charost le 07/05/59

Cinquante d'existence, cela se fête...malgré la pluie en ce week-end pascal !

L'US Rosières se porte bien : l'équipe fanion joue toujours au niveau régional, dispute une nouvelle finale de Coupe du Cher et ses jeunes s'affirment de plus en plus !

Bon anniversaire, l' U.S. Rosières.

 

Programme des festivités:

-Samedi 28/03/59: Grand bal du Cinquantenaire sous le patronage des A.R.L., avec l'orchestre Eric MAZENS dans sa formation typique.

-Dimanche 29/03/59 : Grand bal en matinée à 16h

-Lundi 30/03/59

11h : Réception à la salle des fêtes des autorités et de l'équipe polonaise du C.S. Saint-Jean Bonnefonds de Saint-Etienne 

13h30, en minimes: US Rosières contre l'Eglantine de Vierzon

14h15: Présentation de toutes les sections du club

15h : Grand match contre C.S. Saint-Jean Bonnefonds de Saint-Etienne

17h: Danses folkloriques sur le podium du stade par le groupe polonais "Mazury" de Saint-Etienne (deux fois champion de France des groupes folkloriques).

18h15: Vin d'honneur, salle de la bibliothèque.

 

La chique coupée

Dernier match de championnat le 5 avril 1959 : USR - US Bitray 5-1, en lever de rideau en junior USR - US Bitray 3-2

Match arrêté à Rosières au moment où Bitray était mené 5-1 (85ème)

L'arbitre officiel ne s'était pas présenté, c'est l'un des juges de touche qui dirigea la rencontre. Malheureusement manquant de métier, il commit quelques erreurs que les joueurs de Bitray exploitèrent au maximum. Cinq minutes avant la fin du temps réglementaire, à la suite d'un incident entre le goal de Bitray et un joueur de Rosières, l'arbitre quitta le terrain, malgré les demandes réitérées du délégué de la Ligue...

Encore raté !

Deuxième finale de Coupe du Cher, de nouveau contre le R.C. Berruyer avec de nombreux renversements de situation.

Finalement, c'est le Racing qui une fois de plus, remporte la Coupe mais Rosières aurait tout aussi pu fournir le vainqueur... CIESLIK (U.S.R.) marqua le premier but contre son camp... Rosières mena 3-2, à 3-3 LAGOWSKI (U.S.R.) se fit expulser et le Racing prit définitivement l'avantage 4 à 3 à cinq minutes de la fin.

Ah, il faudra patienter encore un peu pour ramener la Coupe à Rosières.

Source de motivation !

Lors de l'Assemblée Générale du 29/06/59, Louis MAGDELENAT (Directeur des Usines de Rosières) promet, pour la saison prochaine (1959-60), une récompense de 2 500F aux trois joueurs ayant montré le meilleur esprit sportif.